REFLEXION

20 LOGEMENTS FONAL A HASSI MAMECHE : Les habitants du douar ‘’Maizia’’ protestent



Selon les dernières informations qui nous sont parvenues de la part de résidents qui se sont présentés à notre Rédaction, il est rapporté que les 5 et 6 Octobre 2017, le Douar ‘’Maïzia’’ a été le théâtre de remous au sein de sa communauté au sujet de leur exclusion de la liste des 20 logements FONAL devant être construits, sur leur territoire, et dont les bénéficiaires seraient des ‘’ étrangers’’, selon les protestataires.  En effet, dès que l’entrepreneur, chargé de la réalisation de ce projet, s’est pointé pour commencer les travaux préliminaires sur l’assiette, qui a déjà fait l’objet d’un choix de terrain, des citoyens ont accourus sur les lieux, empêchant ainsi le chantier de démarrer. Aussitôt saisie, la Brigade de Gendarmerie de Hassi Mamèche s’est rendue sur les lieux pour enquête et a entendu les citoyens concernés. Ces derniers estiment que leur action est un signe de mécontentement contre cette nouvelle implantation au profit d’une liste de bénéficiaires qui ne sont pas résidents du Douar ‘’Maïzia’’. Ils considèrent que ‘’c’est une injustice de trop à l’égard des dizaines de demandeurs’’, ayant déposé des demandes régulières de logement ce, entre la période allant de 2008-2013 et que seuls, environ 10% ont en bénéficié sur un total de 200 logements .Ils ajoutent qu’il n’est pas question de continuer de bafouer leur droit de priorité sur le sol de leur Douar. La même journée, un comité de cinq personnes concernées a été reçu par le Chef de la Daïra de Hassi-Mamèche qui a entendu leurs doléances. Ce dernier les a informés que, dans la liste des 20 bénéficiaires concernés actuellement trois (03) d’entre-eux sont du Douar et que les autres, en liste d’attente, seraient attributaires dans le prochain projet d’implantation de 50 logements Fonal. A signaler que les protestataires ne prennent pas en considération cette promesse du Chef de la Daïra et projettent d’occuper durablement cette assiette foncière en y construisant illégalement des baraques. Entre-temps, les habitants du Douar Maîzia, interpellent M. le wali afin d’intervenir pour les conforter dans leur droit à bénéficier de la priorité dont ils se prévalent.               

Younes Zahachi
Vendredi 6 Octobre 2017 - 18:26
Lu 283 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 26-06-2019.pdf
3.61 Mo - 25/06/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+