REFLEXION

18 HARRAGA PORTES DISPARUS DEPUIS JEUDI DERNIER : Installation d’une cellule de crise à Oran



Une cellule de crise pour la gestion de l’opération de recherche de 18 candidats à l’émigration clandestine, portés disparus jeudi dernier en mer, a été installée mardi à l’unité principale de la protection civile d’Oran, a indiqué le directeur de wilaya de ce corps constitué. Le colonel Mahmoudi Ahmed a indiqué à la presse qu’en application des instructions du wali, une cellule de crise a été installée à Oran en vue de la gestion des opérations de recherche des disparus en mer. Cette cellule est composée des services de la protection civile, ceux de la sûreté de wilaya et de la direction des transports. D’importants moyens ont été mobilisés pour ces opérations auxquelles participent également les services des garde- côtes. Il s’agit de 20 zodiacs semi-solides, de 10 zodiacs et de 40 plongeurs, a indiqué le même responsable. Les opérations de recherche ont débuté, avec la collaboration des garde- côtes, a assuré le directeur de la protection civile.                     

Ismain
Mercredi 26 Décembre 2018 - 16:53
Lu 382 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-10-2020.pdf
2.89 Mo - 19/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+