REFLEXION

​Un homme poignarde à 17 reprises sa femme et l’égorge



Il ne s’agit malheureusement pas d’un film d’Alfred Hitchcock. Mais les faits qui se sont déroulés, en ce début de semaine à Ouled Chebel, à l’ouest de la capitale, donne réellement des sueurs froides ». Un père de famille, la quarantaine, a décidé de tuer sa femme, mère de ses quatre enfants, juste parce qu’il a douté de sa fidélité. Rongé par les soupçons, l’homme va souvent se disputer avec sa femme avant qu’une altercation ne le mène à commettre l’irréparable. Le quadragénaire va poignarder sa femme à 17 reprises mais cette dernière, le corps mutilé, continue de lutter contre la mort. Emporté par sa colère, il décide alors de l’égorger avant de prendre la fuite, l’abandonnant noyée dans une mare de sang, à l’intérieur même du domicile de ses beaux-parents. Après la découverte du corps de la victime par sa sœur, les services de sécurité, alertés, ont réussi à arrêter la cavale de l’époux meurtrier, quelques heures après son forfait. Ce dernier a avoué les faits, soutenant n’avoir pas pu supporter l’idée que sa femme ait pu le tromper. Il sera présenté, prochainement, devant la justice pour meurtre avec préméditation.

Réflexion
Mardi 10 Juillet 2018 - 20:26
Lu 1115 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-12-2018.pdf
2.77 Mo - 18/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+