REFLEXION

centre des enfants abandonnes d’El-Biar -Alger : 7 nourrissons mordus par un rat



Leur âge ne dépasse pas le mois et demi, ces bébés auraient été dévorés par un gros rat sur plusieurs partis de leurs corps  plus particulièrement au niveau du visage et des jambes selon de sources concordantes. Il s’agit en effet du centre des enfants abandonnés situé dans la commune d’el-Biar à Alger qui a été secoué par une affaire de gros calibre suite à la présence d’un gros et dangereux rat se trouvant sur ces lieux pourtant très surveillés que le commun des mortels ne sait par quelle circonstance et qui aurait dévoré sept nourrissons dont l’âge ne dépasse pas les quarante cinq jours. Les pauvres innocents ont vu leurs visages et leurs jambes morcelées par ce dangereux rongeur qui a fait d’eux leur festin préféré. Selon la même source, la responsable du centre a nié implicitement  que les morsures pourtant très visibles sur le visage des bébés ne soient causées par des rats. Cette dernière a attribué la responsabilité à une fillette de parents inconnus vivant dans le centre, et qui est trop connue par son comportement turbulent. Selon le responsable du centre, cette turbulente gamine s’est introduite en sourdine dans le pavillon des bébés qui rassemble à lui seul une quinzaine d’innocentes créatures humaines en l’absence de l’agent responsable de la pouponnière qui est allée stériliser les biberons.  C’est en jouant avec les nourrissons d’une manière excitée et très agitée, que cette gamine ait arrivé à égratigner et mordre ces nourrissons. La nourrice à son retour, très surprise  les a trouvés dans un état déplorable ajoute la même source. Pour éviter que le pire arrive à leur état de santé très fragilisé, les 7 nourrissons ont été transférés en urgence vers l’hôpital pour leur vaccination.     

Toufik
Samedi 15 Septembre 2012 - 23:00
Lu 4913 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par PIPIRA le 19/09/2012 00:02
C'est horrible et honteux à la fois et en plus faire porter le chapeau à une gamine apparemment s'il y a un rat HURBAL est là demandé lui de venir le chasser au lieu de s'en prendre aux chats et aux chiens proies beaucoup plus faciles à attraper n'est-ce-pas? La rage est transmise par le rat qui n'a pas sa place parmi nous, sa place est dans les égouts sans plus mais par notre manque de civisme nous lui facilitons la tâche et personne ne le chasse eh oui tout le monde s'en prend à d'autres animaux même ceux qui ont des maitres dommage. Les pauvres si petits non seulement ils souffrent d'abandon et en plus il ne leur manquait plus que cela j'espère qu'ils s'en sortiront sans séquelle aucune INCHA ALLAH YA RABBI

2.Posté par Lila le 21/09/2012 23:45 (depuis mobile)
C horrible et honteux

3.Posté par Kenza le 27/09/2012 11:35
Comment peut on aider. C'est vraiment horrible de placer des bebes dans ces institutions car si on sait que si les enfants chez eux avec des parents... souffrent ! que penser de ces enfants dans ces institutions !! j'aimerais aider mais comme d'habitude je ne sais pas comment ? encourager les adoptions est la meilleure solutions mais les demarches sont tellement compliquees ... peut etre les simplifier et encourager tout les Algeriens a adopter ces bebes memes les parents qui ont des enfants ! pourquoi pas leur offrir ce qu'un enfant merite: de l'amour, de la tendresse et du soins... c'est aussi ce que l'islam preconise !

4.Posté par ael le 27/09/2012 16:32
c 'est les institutions qu'il faut remettre en cause

(l'administration, la direction, les personnels...... ?)


TOUS SONT RESPONSABLE

5.Posté par AHLEM le 28/09/2012 00:00
je suis vraiment choquée et je pleur ses innocents.
si je pouvai les prendre tous dans mes bras et tous les adopter je ne saurai quoi faire et dire mon DIEU aie pitier d'eux et trouve une solution pour *amine*ya rab ya rab ya rab

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+