REFLEXION

Zaher n’a pas le choix



Zaher n’a pas le choix
Le président de la fédération égyptienne ne veut pas entendre parler d’excuses présentées au peuple algérien pour la simple raison qu’il ne soit décrédibilisé dans son pays. Son adjoint, membre également de l’instance exécutive de la Fifa, ne va pas dans le même sens et insiste auprès de Zaher de présenter ses excuses à l’Algérie, de peur que l’Egypte ne soit sévèrement sanctionnée du fait de la lourdeur du dossier d’accusation en préparation à la Fifa. La commission de discipline de la Fifa, possède actuellement suffisamment de preuves sur l’agression dont ont fait l’objet les verts en arrivant au Caire et sur la campagne médiatique et tendancieuse, menée par les officiels égyptiens et leurs relais fanatiques, qui se sont servis de la situation pour asseoir leur hégémonie sur le peuple égyptien et détourner l’opinion publique des vrais problèmes dont se débat le pouvoir en place.

. .
Lundi 29 Mars 2010 - 11:50
Lu 413 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+