REFLEXION

ZONE INDUSTRIELLE DE ROUIBA : Plusieurs dizaines de travailleurs licenciés



L’Union locale de la zone industrielle de Rouiba, affiliée à l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA) organisera, aujourd’hui, un rassemblement devant le ministère du Travail pour protester contre les licenciements abusifs dans des sociétés étrangères privées. « Les syndicalistes et les travailleurs concernés par les conflits sociaux se regrouperont au niveau de l’UGTA avant d’aller vers le ministère du Travail », a indiqué ce samedi Mokdad Messaoudi, secrétaire général de l'organisation syndicale, dans une déclaration à TSA. Le premier dossier évoqué par M. Messaoudi est celui de la brasserie Tango Heineken, dont la direction a licencié toute la section syndicale et 130 travailleurs. « Ces derniers avaient observé une grève en février dernier pour revendiquer la finalisation de la convention collective et la prime de fin d’année », a t il précisé. D’autres syndicalistes ont été licenciés par le Français Société générale des techniques (SGT) et l’Allemand Linde Gas, selon lui. « Le problème est que l'inspecteur du travail ne joue pas son rôle », a t il accusé. « Quand il y a un conflit au niveau d'une entreprise, ce responsable est saisi. La loi l'oblige à donner le PV de non conciliation dans les deux jours qui suivent pour que la section syndicale puisse aller vers la grève », a t il ajouté.               

Ismain
Lundi 3 Décembre 2012 - 10:10
Lu 401 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+