REFLEXION

ZEROUALA ( SIDI BEL ABBES) : Les transporteurs grévistes reviennent ‘’enfin’’ à la raison



Les transporteurs privés  y compris de  nombreux  taxieurs qui  desservent   la ligne Zerouala vers le chef-lieu de wilaya  Sidi Bel Abbès,  pour  rappel, avaient  entamé une grève ayant perduré une quinzaine de jours et ce pour  motif de leur délocalisation vers la station d’ElGhalmi   qui, selon les responsables  de wilaya, présente toutes les commodités  de transport y compris sécuritaires. Cette gênante situation n’a pas été sans mettre dans l’embarras de nombreux usagers locaux qui empruntent quotidiennement cette desserte. Les clients   entre autres les fonctionnaires et les étudiants étaient contraints de recourir aux transporteurs clandestins pour des courses parfois triplées. Les responsables du secteur du transport réagissant à cette scabreuse affaire ont réquisitionné un bus du transport urbain pour alléger la souffrance des habitants de Zéroula, une localité sise à une quinzaine de km du chef-lieu de wilaya Sidi Bel Abbès. Cependant, dans une optique de résoudre au plus vite cette situation, le directeur des transports qui se voulait rassurant avait jugé utile de rassembler autour d’une table les récalcitrants dont 12 transporteurs en commun et 4 taxieurs collectifs. Après  une discussion  ayant  duré de  longues  heures, les  grévistes convaincus des  décisions  de la  tutelle  et  conscients  de  l’intérêt   commun  de  la région  et   de la wilaya  reviennent enfin à la raison  tout en respectant l’ancienne tarification   en attente de  la révision  prochaine par la  tutelle.                 

B.Abderrahmane
Vendredi 22 Janvier 2016 - 16:19
Lu 76 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+