REFLEXION

Yes ‘’Lou’’ Can

Marché des Amandiers,



Yes ‘’Lou’’ Can
Quelle mouche a bien pu piquer le président américain pour qu’il chevauche de manière intempestive son fier Air Force One et débanque de manière impromptue en Afghanistan ? si c’était pour tenter d’amadouer  le président de ce pays occupé, qualifié par les diplomates américains de « faible » et de « très influençable », la chose n’aurait peut-être pas été nécessaire partant, précisément, du profil psychologique de Hamid Karzai. Et puis parce que les diplomates américaines ont raillé tous les dirigeants et les puissants de ce monde, force est d’ajouter que pour limiter les dégâts, tenter de rattraper le coup et éviter de faire des jaloux, Obama devrait être obligé de passer la seconde moitié de son mandat à bord de son fier destrier, où destroyer passant de capitale en capitale, multipliant les coucous, les embrassades et les salamaleks….intéressante perspective, ma foi, pour qui aime voyager aux frais de la princesse. D’autant qu’il n’y a plus rien à faire, ou presque, aux USA depuis que les républicains ont pris le contrôle du parlement...

Réflexion
Lundi 6 Décembre 2010 - 10:41
Lu 271 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+