REFLEXION

Yemen : Une ministre en grève de la faim en solidarité avec des détenus



La ministre yéménite des droits de l'Homme Houria Machhour a annoncé dimanche observer une grève de la faim pour obtenir la libération d'une soixantaine de militants, détenus sans jugement depuis le soulèvement populaire de 2011.  "Je suis en grève de la faim, je n'arrêterai pas jusqu'à la libération des jeunes de la révolution", a déclaré à la presse Mme Machhour, qui participait à un sit-in organisé par une vingtaine de militants dans l'enceinte même de la prison centrale de Sanaa.  Les militants ont improvisé samedi leur sit-in à la prison où ils étaient venus rendre visite aux détenus, dont l'incarcération prolongée a suscité des remous dans l'opinion publique.  Une vingtaine des détenus ont entamé le 24 mai une grève de la faim pour exiger leur libération, décidée par le président Abd Rabbo Mansour Hadi au début de l'année et jamais suivie d'effet, selon des militants qui accusent le procureur général d'être responsable de cet état de fait.  En milieu de soirée, le président Hadi a engagé des consultations avec des membres du gouvernement et ses proches collaborateurs pour trouver une issue au dossier des détenus, selon une source gouvernementale.               

Ismain
Mardi 4 Juin 2013 - 09:22
Lu 247 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+