REFLEXION

Version d’un fantôme



Finalement, l’histoire contemporaine du pays ne cessera jamais de s’écrire et de se réécrire selon les humeurs d’ici et les plumes d’ailleurs… La toute derniere version nous vient d’un ex-président longtemps silencieux, et qui devait l’être encore au lieu de venir assommer des japonais avec de drôles vérités sur sa gouvernance et ses vœux inavoués pour un gouvernement islamique où il en serait toujours le président de la République. Cet ex « Rais » ne s’est point gêné d’exprimer son respect de la démocratie, en attestant la victoire d’un parti qui ne s’est guère gêné également de bafouer les valeurs républicaines, en s’attaquant aux symboles de l’Etat, et en gérant les assemblées populaires communales comme des clubs d’affaires où beaucoup de citoyens non partisans étaient mis à l’isolement…Cet ex –chef de l’Etat expliquait aux japonais,en arabe que,selon sa philosophie,l’expérience n’a jamais tué personne,il fallait juste les laisser gouverner et décider après…Monsieur l’ex-Président ne voulait pas perdre son trône,quitte à négocier avec les nazis verts,toute proposition ,même en leur confiant la gestion des affaires de 30 millions d’Algériens. L’essentiel était son maintien au poste du chef suprême, il l’exclame aux chercheurs japonais , avec beaucoup de regrets,de n’être pas pris au sérieux par le reste du pouvoir,qui a préféré une autre solution à la crise aigue de l’époque . Pour cet ex-président qui, à son âge, devait se taire et prier en abondance, le pays était enchanté, rien ne manquait, sauf quelques reformes dont il pretend être le père et le fondateur de la démocratie dont jouissent, aujourd’hui, les citoyens. Une drôle de démocratie, qui, en toute finalité n’a pu qu’affamer tout un peuple qui courait d’un dépôt à l’autre à la recherche d’un sac de semoule, et s’est clôturé,par la suite, par un bain de sang qui a duré 12 longues années… De grâce, cher ex –président, regagnez le musée où vous étiez caché,et taisez-vous,l’histoire saura s’écrire sans votre intervention,soyez-en sûr,elle vous réservera quelques pages,en qualité de locataire presque à vie d’El Mouradia,elle mentionnera au détail près toutes vos actions dignes ou indignes d’intérêt et votre rôle d’acteur , en superbe bâtisseur ou destructeur de toute une économie,qui tenait bon an et mal an,alors,ne troublez plus l’air avec des déclarations insensées …Les véritables historiens ont écrit l’histoire du pays avec du sang,ceux qui les suivent avec de l’encre en silence,pas avec de la bave pour des Japonais ébahis … !

L.Ammar
Lundi 11 Octobre 2010 - 00:01
Lu 381 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+