REFLEXION

Vers la réalisation de deux cimenteries à Relizane et à Bechar

FACE AU DEFICIT DE LA PRODUCTION NATIONALE DE CIMENT

GICA envisage de réaliser deux cimenteries d'une capacité globale annuelle de trois millions de tonnes à Bechar et Relizane , a indiqué à l’APS , le PDG du Groupe Industriel des Ciments d’Algérie (GICA), M. Yahia Bachir.



Vers la réalisation de deux cimenteries à Relizane et à Bechar
Le lancement du projet est prévu dès l'obtention des titres miniers d'exploration de l’ANPM (Agence nationale du patrimoine minier) a t il précisé. Il a en outre fait savoir que les projets des deux cimenteries avaient été transférés par Sonatrach au Groupe Gica et que l'ANPM manifestait son « entière disponibilité » pour le traitement rapide de ces dossiers. Yahia Bachir a expliqué « qu'en fonction des disponibilités des gisements», la cimenterie de Bechar devrait produire un million de tonnes par an et celle de Relizane deux millions de tonnes.Cette annonce s’inscrit dans un contexte global de déficit de production au niveau national. Le volume actuel de ciment issu chaque année des structures de production algériennes est à peine supérieur à 18 millions de tonnes dont 11,5 millions sont assurés par le seul groupe Gica qui détient douze cimenteries publiques. Le déficit du marché national du ciment s'élève à plus de 2,5 millions de tonnes, selon les estimations de Gica.Ce constat a amené le groupe à entamer un processus d'importation d’une grande quantité de ce matériau stratégique durant les périodes de tension. Un avis d'appel d'offres international a d’ailleurs été lancé mercredi dernier par ce groupe pour la fourniture de 450 000 tonnes de ciment.

Plus de 1 000 emplois directs
Interrogé sur le recours à un partenaire étranger pour la concrétisation de ces projets, Yahia Bachir a précisé que la cimenterie de Relizane serait réalisée en partenariat entre Gica et le FNI (Fonds national de l'investissement) pour la partie algérienne ainsi que par la société chinoise, China State Construction Engineering Corporation (CSCEC) pour la partie étrangère. Évoquant l’impact positif de ces projets, Yahia Bachir a révélé que la cimenterie de Bechar devrait permettre la création de près de 450 emplois directs alors que celle de Relizane sera en mesure de créer 600 emplois directs. Le groupe Gica, qui ambitionne de produire 20 millions de tonnes à l'horizon 2016 et 29 millions de tonnes d'ici 2018, envisage la possibilité de réaliser un «  projet pilote de mini cimenterie ». Ce programme pourrait être implanté dans le grand Sud du pays. Si des gisements sont « identifiés et localisés », ce projet pourra voir le jour avec une capacité de production annuelle de 200 000 à 250000 tonnes.

Ahmed.B
Dimanche 5 Août 2012 - 01:04
Lu 591 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+