REFLEXION

Vers la dissolution de l’APC de Mahdia

Dans la wilaya de Tiaret, à l’exception de quatre APC, les 38 restantes font face à beaucoup de dysfonctionnements et dont la majorité a été dissoute suite aux poursuites judiciaires.



Cependant, l’APC qui a semé moult interrogations dans les milieux observateurs, serait celle de Mahdia, à 45 km à l’est du chef lieu de wilaya de Tiaret, cela en dépit des instructions de Mr Hadj Mohamed Bousmaha, wali de Tiaret, qui a opté pour le dialogue et l’entente en vue de répondre aux doléances citoyennes et aurait par ailleurs donné une grande marque pour faire renouer les élus avec leurs devoirs. Mais la destination à l’APC de Mahdia fait l’objet d’un statu-quo, et les instructions du wali portant sur la désignation des adjoints et des commissions paraissent rejoindre les calendes grecques, ce qui justifie l’exécution des menaces du wali illustrées par la pure et simple dissolution de  l’APC, et selon une source proche du cabinet, la décision de dissolution de l’APC de Mahdia, est une question de quelques heures. Qui remplacera cette « armée d’élus » ? S’interrogent des observateurs.

Abdelkader Berrebiha
Lundi 7 Avril 2014 - 10:54
Lu 81 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+