REFLEXION

VOLONTARIAT POUR LE NETTOYAGE DES CIMETIERES DE MOSTAGANEM : Ces associations ‘’fantômes’’ qui boycottent …qui sont-elles ?

Après une campagne de sensibilisation qui a duré près d’un mois sur les réseaux sociaux, menée par M. Benchaida Benhamou, militant associatif, appelant la société civile à participer au grand volontariat du siècle, ‘’débarrasser les tombes de nos ancêtres des ordures et des mauvaises herbes’’. L’évènement a eu lieu ce samedi 24 octobre au cimetière de Diar El-Hana à Tigditt, mais timidement suivi, comme pour témoigner du recul du mouvement associatif et des citoyens.



Ces citoyens qui ne cessaient de pointer du doigt l’entretien des cimetières et incombaient la responsabilité aux élus en particulier, et à tous habituellement, ont brillé par leur absence durant cette noble mission malgré leurs ‘’engueulements’’ tout le long de l’année sur les murs des pages Facebook et leurs critiques dans les lieux publics.     Le tout, plus d’une cinquantaine de " vieux routiers " ...quelques jeunes de "Ecole La Fleur Mostaganem " sont à féliciter ...les Doyens scouts Mostaganem pour la Baraka...et beaucoup d'absences remarquables...comme la bien commenter, Hadj Belkacem Benkritly sur sa page Facebook. L’évènement de ce volontariat a été marqué, ainsi par l’absence de sa majesté ‘’ le mouvement associatif’’ qui a boycotté cet important rendez-vous, préférant ‘’coudoyer’’ les responsables et les élus dans les autres rendez-vous, là où ils seront servis comme invités de la haute classe loin des infects et des ordures du cimetière.
Des associations ‘’fantômes’’ et des présidents sur papier jusqu'à quand ?      
Quand il s’agit d’une opération à titre ‘’caritatif ‘’ comme celle du nettoyage d’un cimetière, les présidents des associations manquent à l’appel, mais quand il s’agit d’une opération de soutien, d’une campagne électorale, ou défendre un maire corrompu, ou alors distribuer le couffin de Ramadhan, ils répondent tous présents, car il y a de quoi à boire et à manger. Pourquoi ? Parce qu’ils sont payés sous table, où ils mangeront sur la même table. Et durant le mois de Ramadan, il faut le dire un couffin pour le pauvre et l’autre bien sûr pour le serviteur du pauvre !  Sinon, comment peut-on expliquer qu’avec plus de 3400 associations que compte la wilaya de Mostaganem, seulement quelques associations ont répondu à l’appel au volontariat pour le nettoyage du cimetière de Diar El-Hana ? 5% du nombre global de ces associations activent sur le terrain, alors que les autres continuent de jouer le rôle du bon serviteur des APC et des directions de la culture et de la jeunesse et des sports pour bouffer en contrepartie les subventions et jouir des actes des locaux commerciaux dans le cadre du programme du Président de la République. Et les plus chanceux qui étaient très proches de l’ancien Wali, pour ne pas dire les plus diplômés dans la ‘’Chita’’, ont bénéficié de sièges luxueux, après que des maisons de jeunesse, créées pour l’utilité publique au profit de la jeunesse des quartiers,  ont été attribuées à certaines de ces  associations qui les ont reconverties pour des activités commerciales. Personne ne peut contredire le fait que la prolifération des associations inactives à travers la wilaya de Mostaganem est devenue un phénomène très inquiétant et ennuyant même. En plus de leurs scandales politiques et d’escroquerie des citoyens demandeurs de logements et la corruption, la majorité des présidents et présidentes de ces associations sont des illettrés, puisque la plupart d’entre eux ne possèdent même pas le niveau du cycle secondaire. Cependant, cette incompétence a engendré un millier d’associations de béni oui- oui, créées dans le seul but de travailler l’intérêt personnel de certains membres du bureau de ces associations qui se cachent derrière un cachet rond qui ne quitte jamais leurs cartables ! Notons que mis à part quelque 150 associations qui marquent leur présence, le reste des 3400 associations existantes au niveau de la wilaya, sont aux abonnés absents. Selon le dernier rapport, la majorité de ces associations n’ont pas un bureau exécutif, ni statut et elles n’ont même pas renouvelé leurs bureaux alors qu’elles continuent de jouir de toutes les aides de l’Etat..! C’est vraiment une mascarade !?

 

Riad
Dimanche 25 Octobre 2015 - 16:56
Lu 874 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+