REFLEXION

VISITE DU WALI DE MOSTAGANEM A LA DAIRA D’AIN NOUISSY : De la quantité sans la moindre qualité…!

Telle a été la conclusion qu’a tirée M. le Wali de son long périple,le menant d’El Macta à Fornaka, du douar Belhadj à Aïn Nouissy. Le chef de l’exécutif n’était guère satisfait de certaines réalisations. En effet, sur les 33 sites retenus à l’occasion, certains ne présentaient aucune notion de qualité et d’esthétique.



VISITE DU WALI DE MOSTAGANEM A LA DAIRA D’AIN NOUISSY : De la quantité sans la moindre qualité…!
La visite a débuté par la commune de Fornaka, où pas moins de quinzaine points étaient au programme. M. le Wali s’est rendu à la cité rurale d’El Macta et a continué à se déplacer à travers les autres lieux de la commune pour s’enquérir de l’état d’avancement des projets communaux de développement, dont quelques uns ont été réalisés et d’autres sont en cours de réalisation. L’une de ses suggestions,concernant l’un des points visités,a été la création d’un boulodrome au sein du jardin public qui a été totalement rénovéet réaménagé avec la remise en service de son jet d’eau qui a disparu depuis des années. Le secrétairegénéral de la wilaya a également sollicité la multiplication de ces points d’accès et leuréclairage public. La seconde commune a avoir reçu la visite du Wali,a été la commune d’El Haciane avec 8 lieux à visiter à savoir : le point le plus important est la nouvelle station du champ de captage des eaux de O5 forages qui va alimenter les communes d’El Haciane et de Fornaka et en dernier lieu la commune d’Aïn Nouissy avec la programmation de 10 points de visite,dont les plus dominants étaient la réalisation de drains de protection et de collecte des eaux de pluie qui menaçaient la ville et ses localités secondaires et sur lesquels M. le Wali s’est longuement attardé, tout en recommandant aux concernés d’axer l’intervention sur le reboisement du mont de Chegga et la relance de travaux en amont,pour retenir et réduire le flux des eaux pluviales. A la fin de sa visite au douar Belhadj, répondant à l’une des questions du confrère Zakaria de la radio « Dahra » sur le développement local de la région,M. le Wali a conclu que la bataille de la quantité a été remportée brillamment avec les efforts de tous et qu’il faut dorénavant penser à gagner celle de la qualité qui sera exigée de tous les partenaires chargés de la conception et laréalisation de tout projet. L’esthétique et le respect des normes doivent primer en tous lieux et en toutes circonstances. Le bricolage doit prendre fin… !

Mohamed El Amine
Samedi 5 Mars 2011 - 11:16
Lu 904 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+