REFLEXION

VISITE DU WALI DE MOSTAGANEM A AIN TEDELES : Temmar pas content, somme les responsables de rattraper le retard



450 Logements LPL, un nouveau marché, une piscine et une nouvelle mairie ont été inspectés par le wali de Mostaganem, lors de sa visite de travail à la commune d’Ain Tédelès ; une visite qui a été marquée par la déception du wali, au vu de ces projets qui avancent au pas de tortue, tandis que Mostaganem vit une réelle crise de logements  ‘’Immonde’’  depuis 2004. En visitant le chantier où les travaux du projet des 450 logements LPL qui ne sont toujours qu’au début des travaux, le wali de la wilaya de Mostaganem a exprimé sa déception. En colère, le wali a sommé les responsables de ce chantier de faire de leur mieux afin de rattraper le retard et pour que les gens qui attendent les clés puissent être servi dans les plus brefs délais. Le wali refuse d’inaugurer le marché. Parmi les réalisations qui ont été contrôlés lors de la visite du wali de la wilaya de Mostaganem, Le marché d’Ain Tédelès, qui attendait son inauguration, s’est vu reporté à cause des travaux qui sont encore inachevés. Le wali n’a pas caché sa grande déception, lui qui espérait voir un travail bien fini et prêt à être opérationnel.  Ce triste constat n’a pas laissé le wali indifférent en montrant sa colère et sa déception de voir un tel retard après tant d’attente. Dans le cadre de sa visite à la commune d’Ain Tédelès, le wali a pu visiter la piscine semi-olympique qui vient d’être réalisée. Le projet, qui a couté la somme de 260 millions DA à la wilaya de Mostaganem, peut enfin ouvrir ses portes aux habitants de la commune et organiser des événements sportifs. Notons que le wali avait déclaré lors de sa dernière apparition à la télévision nationale qu’il souhaiterait voir Mostaganem participer avec Oran dans l’accueil des jeux méditerranéens de 2021. Toujours dans sa visite, le wali a inspecté les travaux en cours  du projet de la nouvelle mairie de la commune. Le wali a été satisfait des gros œuvres de cet édifice comme il a été déçu de constater que les responsables ont déboursé plus d’argent dans les finitions que dans l’équipement. Ce qui fait qui sont actuellement en besoin de fond pour terminer. « Ce n’est pas une salle des fêtes mais une mairie » a déclaré le wali. Cette mauvaise rationalisation du budget a poussé les responsables de demander au wali de les aider financièrement d’une somme de 8 millions de dinars afin d’achever la réalisation. Quant au wali, il a déclaré qu’il est prêt à leur accorder une somme de 5 millions de dinars et c’est aux dirigeants de la commune de se débrouiller pour le reste du montant exigé.                       
 

Skander Salim
Vendredi 13 Novembre 2015 - 16:58
Lu 315 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+