REFLEXION

VISITE DE TRAVAIL DU WALI DE TISSEMSILT A OULED-BESSAM : Un projet pour le Douar Yazro jugé insuffisant

En marge de sa visite de travail et d’inspection, le nouveau chef de l’exécutif à la tête d’une forte délégation se sont rendus au douar de Yazro, une petite localité distante de sept kilomètres du chef-lieu de la commune de Ouled-Bessam où il a pu remarquer que la situation dans ce douar a peu évolué durant les dernières années.



La marginalisation se montre dans toutes ses formes, les citoyens qui se sont adressés au premier responsable de la wilaya précisent que  cette bourgade est paupérisée à l’extrême et la situation n’était pas sans faire bouger la population particulièrement lorsque l’opportunité de s’exprimer leur a été offerte avec cette visite tant attendue, le projet de la route programmé pour désenclaver ce douar reste d’actualité, ces habitants avaient rappelé que l’une des  deux pistes la plus courte (trois kilomètres seulement) qui relient le douar au chef lieu de la commune  était coupée soit par les déchets et autres détritus déchargés par les entreprises de réalisation, soit par la commune elle même en jetant les ordures ménagères de la ville dans ces endroits, alors que la nouvelle piste récemment construite est de sept kilomètres, la rentrée de la route de Thenaya et celle de Hammam sont carrément coupées et impraticables, ces habitants précisent qu’après une longue attente, ils n’ont pu bénéficier que de cette piste, puis ajoutent ces mêmes habitants, le prétexte du peu d’habitants dans le douar qui est derrière le non bitumage de ce tronçon est peu convainquant, la réalité est toute autre, ils précisent qu’il existe plus de 25 nouvelles constructions entrant dans le cadre de la promotion du logement rural et plus d’une dizaine qui est en construction et plus d’une dizaine d’hangars pour l’élevage de volaille, et ajoutent, pourquoi les responsables ont dépensé tant d’argent pour la restauration de l’école et du centre de soins qui existent si vraiment le problème est tel qu’il leur a été avancé? L’autre problème que ces habitants ont soulevé est  relatif à l’électrification des logements ruraux réalisés. Ils rappellent que les parties concernées chargées du dossier ne se sont jamais rendues au douar pour brancher ces logement au réseau électrique dans le cadre de l’élargissement de l’électrification rurale, ils tiennent à préciser qu’il y a des informations erronées concernant leur douar et que les habitants sont condamnés par tant d’années de négligence et de marginalisation à pourrir de l’intérieur à cause de ces problèmes qui sont l’infime partie apparente d’un laisser aller qui malheureusement fait leur quotidien depuis des lustres. Enfin, ils espèrent quand même que cette situation intenable que beaucoup de gens tentent de la banaliser trouvera une issue salutaire.               

A. Ould El Hadri
Vendredi 24 Décembre 2010 - 11:09
Lu 393 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+