REFLEXION

VISITE DE TRAVAIL DU CHEF DE L’EXECUTIF A MOSTAGANEM : L’hydraulique au menu

Dans le cadre du travail, le wali de Mostaganem, accompagné d’une importante délégation, s’est rendu dans les daïras d’Achaacha et de Sidi Ali, dans la matinée d’avant hier.



VISITE DE TRAVAIL DU CHEF DE L’EXECUTIF A MOSTAGANEM : L’hydraulique au menu
Cette visite de travail s’inscrit, dans une nouvelle dynamique, depuis son installation à la tête de la wilaya. Cette deuxième visite à la daira d’Achaacha depuis son arrivée, a été consacrée essentiellement au secteur de l’hydraulique. Achaacha a été la première étape de sa visite, arrivé sur les lieux, le chef de l’exécutif a inspecté les deux stations de pompage de Nekmaria, ou il s’est enquit sur la situation et sur le taux d’avancement des travaux, concernant l’achèvement de l’AEP des douars Hamza et Beni Zerara. Pour rappel, ce dernier a connu plus de 40 cas de typhoïde causés, par les fosses septiques, heureusement que l’épidémie a été éradiquée à temps, par les services sanitaires qui avaient entrepris une opération de désinfection. Pour la population de la daïra de Achaacha cette deuxième visite du chef de l’exécutif, a été l’occasion, pour les citoyens d’exposer leurs problèmes  et leurs préoccupations à savoir l’aménagement des routes, qui sont dans un état déplorable. A la daïra de Sidi Ali, le chef de l’exécutif a inspecté les travaux d’assainissement qui ont atteint le taux de 65%, quant au réseau en alimentation en eau potable, il a atteint plus de 80¨% pour ce qui est des daïras de la région Est de Mostaganem, à savoir : La daïra de Sidi Ali de Achaacha et de Sidi Lakhdar. Dans ce contexte les 229 Douars qui englobent 137 709 habitants que comptent les 10 communes de la  zone Est, seront alimentés en eau potable d’une manière effective, à compter du 2ème trimestre de l’année 2011.   Pour rappel durant les années 2002/2004, il a été procédé, à la mise en service du barrage Gargar, avec une dotation de 10 000 mètre cubes jour, d’où l’insuffisance constatée et il a fallu la mise en service partielle dès l’année 2004 du barrage Oued Kramis, pour alléger les besoins partiels de la wilaya. Pour ce qui est des ressources superficiels en eau, pour la wilaya de Mostaganem, celle-ci dispose de 62, 3 millions de mètres cubes, sur une capacité de 165 millions de mètres cubes, à savoir : Barrage Kramis  45 millions de mètre cubes, complexe MAO, le Chelif d’une capacité de 50 millions de mètres cubes et Kerrada70 millions de mètres cubes. Aujourd’hui     le taux de remplissage des barrages réunis avoisinent les 40%. Il y a lieu de signaler, que  différents projets d’AEP seront pris en charge, par le secteur de l’hydraulique au titre du programme 2011 : Commune de Achaacha, réseau d’AEP des douars Mirat  Zouia et Haraket et l’achèvement des Douars Beni Zerrara et Hmada . En ce qui concerne la commune d’Ouled Boughalem : Adduction de Bahara suivie de  9 kilomètres ainsi que son réseau de distribution. Il y a lieu de noter que les communes de Khadra, Nekmaria, Ouled Boughlem, Abdelmalek Ramdane, Sidi Lakhdar « Traba Sahel » seront dotés de réservoirs surélevés d’une capacité de 250 mètres cubes. Pour ce qui est du territoire de la Wilaya de Mostaganem, l’alimentation en eau potable a atteint les 86 %, quant à l’assainissement il est de 76%.                                                                    

Rim.B
Samedi 11 Décembre 2010 - 10:45
Lu 1018 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+