REFLEXION

VISITE DE LA MINISTRE DU TOURISME A MOSTAGANEM : Mme Zerhouni au secours de Sidi Mejdoub !

En marge de sa visite à Mostaganem, l’ancienne wali de Mostaganem, actuellement, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mme Nouria Zerhouni, inspectant l’état critique de la plage mythique de Sidi Mejdoub , a promis , du haut de la falaise,- déjà en état catastrophique délabrée par les dernières pluies-, un plan d’urgence pour la réhabilitation de cette plage chère à la population de Mostaganem .



Attendue ce jeudi 12 février 2015 dans son ancienne wilaya qu’elle avait dirigeait en tant que Préfète (wali), Mme Nouria Zerhouni, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, était en visite officielle dans la wilaya de Mostaganem pour inspecter les grands chantiers de son secteur d’une importance stratégique dans le développement du pays [hors hydrocarbures]. Toujours souriante et affable ; la Ministre actuelle du Tourisme et de l’Artisanat accompagnée d'une délégation de cadres de son département a eu l’occasion de s’enquérir des projets inscrits dans les ZET, appelés à booster et réanimer le tourisme dans la région du Dahra. En pleine saison hivernale, cette visite de la première responsable de tutelle se voulait être un message important pour les travailleurs du secteur tant dans le privé que le public leur signifiant l’appui du Gouvernement des efforts consentis sur le terrain afin de « réanimer » le tourisme longtemps plongé dans une léthargie flagrante malgré les statistiques officielles du nombre de visiteurs durant l’été et la manne financière des recettes dégagées. La première étape de la  visite de Mme. Zerhouni l’a conduite à la plage de «Clovis» située dans la commune de Benabdelmalek Ramdane où une présentation sur l'état des plages dans cette ville côtière lui fut exposée, entourée des hautes personnalités civiles de la Commune. La wilaya de Mostaganem compte 16 zones d’extension touristique (ZET) au total, qui s’étendent  sur une superficie de 4724.8 ha en cours de réhabilitation dont 1.797 ha destinés à la construction pour une capacité d’accueil de 42.734 lits. La station balnéaire "Les Sablettes" à Mazagran constitue également un pôle touristique de grand intérêt où sont concentrés plusieurs projets touristiques dont dix déjà réalisés offrant 884 lits.  La délégation a notamment inspecté les deux  zones d'extension touristique, « Benabdelmalek Ramdane » et « Cap Ivy », dans lesquelles la ministre donna  le coup d’envoi des travaux de leur aménagement  et posa  la première pierre pour le projet d’un village touristique  dans le cadre de l'investissement privé. La première responsable du secteur  a également visité  le chantier de réalisation des travaux de front de mer entre Sidi Mejdoub et Stidia sur une distance de 20 kilomètres, où  plusieurs projets et travaux touristiques seront réalisés à travers la wilaya. L’objectif principal de la visite de la Ministre était de se pencher sur l’état réel des vastes plages de la côte mostaganémoise qui pour l’heure demeurent encore sous-exploitées, au milieu d’étendues verdoyantes et de superbes paysages que représentent ses plaines à l’Ouest, ses espaces à l’Est, le long du mont Dahra, ses falaises et ses forêts côtières. Mme. Zerhouni a souligné lors de son allocution que la wilaya de Mostaganem dispose de « formidables potentialités de développement touristiques basées sur ses atouts » en outre le Cap Ivy et les zones "humides" appelée "Mactaa" qui accueille de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs en hiver notamment. La bande côtière de la wilaya est longue de 124 kilomètres s’étendant de la plage "Sidi Mansour" dans la commune de Fornaka à l’Ouest vers la plage "Bahara" dans la commune d’Ouled Boughalem à l’Est. Elle comprend en tout vingt-et-une (21) plages autorisées à la baignade.

Sidi Mejdoub sauvé de la disparition ?
Les études de douze (12) zones d’extension touristique dans la localité de Kharouba, la Stidia, Khadra, Achâacha, la plage Bahara à Ouled Boughalem et de Sidi Lakhdar, sont également inscrites au programme, selon la direction du tourisme qui compte se pencher sur l’opération d’aménagement de cinq (5) plages, "Clovis" dans la commune de Benabdelmalek Ramdane, "Le rocher", "Petit port", "Sidi Mansour 1 et 2" et "Kharouba". Mais l’autre grande plage mythique de Mostaganem, est Sidi Mejdoub, victime il y a quelques années d’un grave glissement de terrain causé par les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville de Mostaganem. En plus de cela il y a lieu de savoir qu’il y a de cela quelques années il y avait une carrière de sable qui était exploitée par un particulier illégalement et qui est aussi en partie la cause de l’érosion de  ces dunes qui n’ont pas tenues surtout avec les pluies qui se sont abattues sur la région ». Dans ce même sillage, nous avons aussi constaté, que la route qui mène vers Sidi El Mejdoud avait  été carrément coupée par le  sable  entassé sur la chaussée empêchant tout véhicule d’y pénétrer au risque de s’embourber. Sur ce sujet précis des promesses furent émises pour un plan de réhabilitation sera mis en place pour « sauver cette importante plage » de l’oubli.

 

A.S.M
Samedi 14 Février 2015 - 10:22
Lu 2380 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+