REFLEXION

VISITE DE BENBOUZID A ORAN : Le taux d’occupation (TOL) passera de 32 à 29 élèves

C'est ce qu'a déclaré le ministre de l'éducation nationale M.Benbouzid Boubekeur en marge de cette visite d'inspection et de travail dans la ville d'El Bahia où a été donné le coup d'envoi des épreuves du BEM, a procédé à l'ouverture de l'enveloppe contenant les sujets, sous l'œil des candidats au CEM Kara Saïd à Es Senia.



VISITE DE BENBOUZID A ORAN : Le taux d’occupation (TOL) passera de 32 à 29 élèves
En effet, plus de 18.712 candidats sont inscrits pour passer ce test qui leur ouvrira les portes du secondaire.Oran compte 18.712 élèves candidats, répartis sur 59 centres d'examens. Une différence de plus de 2500 élèves a été enregistrée cette année. Parmi les candidats, on compte ceux des centres pénitenciers. Deux centres ont été retenus pour la correction des copies qui s'effectuera au niveau du CEM Dergham Hanifi et du Technicum Fellaoucen. Les résultats du BEM seront affichés le 28 juin. Pour l'instant, la priorité est à la concentration. Ceci étant, la dernière visite du ministre de l'éducation nationale à Oran, remonte à plus de quatre ans, d'où les interrogations toutes légitimes des différents intervenants dans le secteur de l'éducation sur une telle absence du premier responsable du secteur dans une wilaya aussi importante qu'Oran, notamment avec la mise en place pour cette prochaine rentrée scolaire,du nouveau dispositif relatif à la séance unique et dont l'impact est loin d'être négligeable sur le rythme scolaire et sur l'emploi du temps des élèves et de leurs parents. Un projet mis en place par l'actuel directeur de l'éducation alors qu'il était en poste à Constantine, mais qui ne semble par avoir abouti comme il était attendu. Ensuite le ministre nous à déclaré devant toute l'assistance "je suis venue à Oran,pour lancer le coup d 'envoi des épreuves ,mais aussi pour encourager les responsables de l'éduction,ainsi que les milliers d'employés du secteur qui ont au cours de l'année passée réalisé un taux de réussite au baccalauréat de plus de 55%.Je suis là,pour apporter mon soutien en renforçant le secteur par la construction de nouveaux lycées,collèges et écoles primaires;afin d'alléger la pression sur les classes et arriver à un taux d'occupation des locaux de 29 élèves par classe". Par la suite, il a procédé à l'inauguration des nouveaux CEM et écoles primaires dont le projet de réalisation d'un lycée à Es Senia.
Le ministre a assisté à un exposé sur la rentrée scolaire 2011/2012, présenté par le directeur de l'éducation de la wilaya d'Oran.Ce dernier, qui au passage a rappelé les bons résultats enregistrés l'année dernière, comparativement aux années précédentes avec un taux de réussite de 55% au baccalauréat et 73% au passage du BEM, a affirmé que ces résultats peuvent encore être améliorés avec la réception des 07 lycées en cours de construction. Ces établissements baissent le taux d'occupation des locaux (TOL) qui passera de 32 à 29 élèves par classe. Ceci aura certainement un impact sur la qualité de l'enseignement et sur le rendement pédagogique de sorte que les résultats aux différents examens seront bien meilleurs. Selon le ministre de l'éducation,on construit chaque année 225 lycées et 6000 écoles primaires ».
A cette cadence, nous épuiserons avant terme et en seulement 2 ans le plan quinquennal qui prévoit la construction de 500 lycées.
La construction d'un lycée coûte 18 milliards de cts, et à chaque retard coûte encore plus, c'est à dire il faut une rallonge de plus de la moitié de ce qu’aurait pu coûter s'ils avaient été réalisés dans les délais prévus."Poursuivant son intervention, le commis de l'Etat rapporte que le nombre d'élèves augmente chaque année de 30% et il s'agit d'y faire face en construisant de nouveaux établissements. Toutefois, déclare t-il, "il faudrait penser à faire passer les élèves avec 9 de moyenne au lieu de 10 comme il est pratiqué et ce, pour éviter qu'il y ait redoublement ce qui encombrent les classes. C'est une pratique courante dans tous les pays du monde, cela s'appelle "le lissage" de la courbe on passe à l'horizon,les élèves admis peuvent se rattraper après". La visite qui s'est prolongée jusqu'à l'après midi a été une occasion pour le ministre d'inspecter les travaux des lycées en cours de réalisations.

Medjadji.H
Lundi 6 Juin 2011 - 10:17
Lu 552 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+