REFLEXION

VISITE D’INSPECTION ET DE TRAVAIL DU SECRETAIRE D’ETAT BEN ATTALAH HALIM A ORAN : Ouverture d’un couloir vert de libre circulation sans fouille pour les émigrés

Le secrétaire d’Etat chargé de l’immigration et de la communauté Algérienne établis en Europe, M. Ben Attalah Halim, s’est rendu hier matin au port d’Oran en compagnie du wali d’Oran, M. Abdelmalek Boudiaf et d’une forte délégation des membres des autorités compétentes et de sécurité de la wilaya d’Oran pour s’enquérir de visu de la situation et de l’amélioration des conditions d’accueil de nos ressortissants algériens qui pour une première arrivée à bord d’un bateau géant étranger d’Alicante Espagne où l’on enregistre l’arrivée 630 passagers immigrés et de 144 véhicules pour cette première arrivée.



VISITE D’INSPECTION ET DE TRAVAIL DU SECRETAIRE D’ETAT BEN ATTALAH HALIM A ORAN : Ouverture d’un couloir vert de libre circulation  sans fouille pour les émigrés
En effet, toutes les conditions d’accueil étaient réunis pour un traitement rapide des dossiers administratifs des passagers duquel un couloir vert de libre circulation sans fouille des bagages leur a été ouvert pour faciliter leur passage et leur meilleur traitement des dossiers, malheureusement le secrétaire d’Etat à vécu tout un bouleversement celui d’un de nos émigrés qui a dissimulé des cartouches à blond des fusils de chasse qui étaient cachés dans des boites de médicaments,cette scène n’a pas du tout était du goût du secrétaire d’EtatBen Attalahhalim qui a constaté de visu les dépassements du passage frauduleux de cette marchandise des différentes articles qui sont interdits et régis par une réglementation stricte, celle de la saisie de toute la marchandise avec notamment une contravention d’amende qui sera infligé au trafiquant.A ce sujet, le responsable des services de la douane du port d’Oran nous a informé que les passagers doivent dorénavant déclarer toute leur somme de devise et seront protégés par la loi et ne risquent rien durant leurs passages dans les ports ou aéroport du territoire national.Ainsi, après avoir visiter les deux postes de quai réservés exclusivement aux passagers des arrivées internationales où des améliorations des capacités d’accueilles et le traitement rapide des dossiers de passages des vacanciers se sont beaucoup améliorés que l’année précédente,selon les déclarations du secrétaire d’Etat qui était satisfait des conditions et du traitement des dossiers et du passage,et du couloir vert réservé uniquement pour nos ressortissants étrangers qui ont témoignés favorablement des conditions d’accueilles qui leur ont été réservés durant cette première arrivée au port d’Oran, quoique des réserves de l’absence des commodités à l’image des points de vente d’article d’alimentation et de restauration qui font défaut dans ce port métropolite de la wilaya d’Oran,qui sur le vif,le wali d’Oran a intervenu pour nous informé du nouveau projet du port d’Oran qui sera implanté au niveau de la commune de Mers El Hadjadj et plus particulièrement à Mactaa,et ce, dans le but de désenclaver la ville d’Oran,et l’actuel port d’Oran deviendra un port de plaisance pour accompagner les autres sites et zones touristiques.Après cette visite du port d’Oran,une réunion regroupant l’ensembles des responsables des entreprises portuaires et de la zone industrielle d’Es Sénia en compagnie des divisionnaires de la sécurité de la wilaya d’Orana eu lieu à l’hémicycle du siège de la wilaya où l’ensemble des problèmes liés aux conditions d’accueilles de cette saison estivale ont débattus dans une ambiance aubaine où tous les intervenants ont été satisfait du langage franc du wali d’Oran qui s’est exprimé sans aucune démagogie pour dénoncer les retards des bagages de nos passagers à leur arrivée à l’Aéroport d’Es Sénia et qui dure plus de deux heures et de déclarer les retards considérable du nouveau projet de la nouvelle aérogare d’Es Senia qui a enregistré 23 réserves émanant de la direction générale de l’EGZA et qui date de 2008.Durant son intervention à ce sujet,le wali d’Oran,nous a déclaré devant toute l’assistance qu’il va prendre en charge ce dossier comme les autres projets structurants qui date même selon sa déclaration de l’année 2006 et qui n’ont pas encore vus le jour pour des motifs inconnus.

Medjadji. H
Mercredi 25 Mai 2011 - 11:47
Lu 1094 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+