REFLEXION

VISITE D’INSPECTION A LA DAÏRA DE HASSI MAMECHE : Le wali toujours en contact



VISITE D’INSPECTION A LA DAÏRA DE HASSI MAMECHE : Le wali toujours en contact
Poursuivant sa prise de contact qui ne veut pas dire son nom et se veut délibérément passer pour une visite d’inspection par d’autres, le nouveau wali de Mostaganem, M. OUADDAH, n’a pas omis de donner conseils, suggestions et recommandations aux responsables des différents secteurs, qui l’ont accueilli sur plusieurs sites de la daïra de Hassi Mamèche. A Stidia, en plus de logements en chantier tout comme une auberge de jeunesse, une bibliothèque, un réservoir d’eau d’une capacité de 250m3, une station de pompage destinée au captage à partir de 5 forages, un marché couvert ont été passés en revue, le wali s’est attardé la nouvelle auberge de jeunesse où une collation a été organisée en son honneur dans une ambiance détendue, où il est apparu sous une image d’enfant du peuple sachant communiquer et parler d’autre chose que de travail. Au siège de l’APC flambant neuf, le wali n’a pas manqué de faire quelques remarques. L’argent du contribuable étant cher au nouveau wali, il a été consigné par les ouailles, qu’il est utile de prendre parfois des mesures radicales, car il ne suffit pas d’ordonner mollement, mais de veiller à l’exécution. La commune de Mazagran n’a pas manqué de voir le cortège impressionnant en différents endroits, dont Ouréah, où des locaux commerciaux, un collège, un camp de jeunes et des logements, ont été passés en revue. A Mazagran, près de 400 logements de certains promotionnels sont en chantier en même temps que d’autres réalisations dans le domaine de la culture, l’éducation, la formation professionnelle et de la santé ont été examinés. Groupes scolaires, logements sous différentes formules d’acquisition, le nouveau siège de la daïra, le réseau d’aménagement en eau potable, locaux professionnels et antennes administratives ont été au menu de M. le wali à Hassi Mamèche et ses hameaux. Un réservoir d’eau potable de 500 m3 n’a pas été omis par les visiteurs d’un jour. Les humains étant souvent faibles devant l’inconnu, il a été rapporté que des responsables qui devaient répondre à certaines « colles » du wali ont préféré prendre la poudre d’escampette que d’affronter celui qui boycotta sa cérémonie d’installation. Nous y reviendrons en détail...Reste après ces tournées, la main de fer tant attendue, qui sévira sur les maux sociaux et la démission volontaire de certains face aux respects des lois et l’autorité de l’Etat. La mue de la wilaya de Mostaganem ne sera entamée qu’après mûre réflexion, avec une nouvelle vision dépourvue de langue de bois et de badigeonnage.

Yacine
Mardi 2 Novembre 2010 - 00:01
Lu 845 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+