REFLEXION

VIOLS ET ATTENTATS A LA PUDEUR : Un phénomène inquiétant

Le phénomène du viol, de nos jours, ne cesse d’inquiéter la société, et les mineures sont les plus ciblées car étant à la fois trop précoces, innocentes et ignorantes.



VIOLS ET ATTENTATS A LA PUDEUR : Un phénomène inquiétant
Par ailleurs le nombre de viols et de cas de pédophilie aussi sont en augmentation constante, et il ne se passe pas un jour sans que la presse n’en fasse état, et les nombreuses affaires liées à ce phénomène quotidiennement témoignent également du niveau de gravité de la situation et en particulier ces derniers temps à Mostaganem. L’urgence dans ce cas s‘impose, pour localiser l’origine de tels actes, qui vont à l’encontre de nos constances, aussi pour lutter efficacement contre ce fléau. Il faut prendre en compte le tabou qui entoure ce phénomène, d’où le drame des familles face aux préjugés, encore que cela permettrait à mettre fin à cet état de faits. Les exemples ne manquent pas, de par le nombre d’affaires de viols et d’attentats à la pudeur traités rien qu’au niveau du tribunal criminel de Mostaganem. Le plus consternant, c’est la gravité des actes en eux-mêmes, du fait qu’ils mettent en péril la structure sociale et familiale, et mettent en avant la gravité des drames engendrés par la suite. De tels actes sont encore plus grave, surtout lorsqu’ils sont commis entre membres d’une même famille, à savoir entre : oncle et neveux, frère et sœur, frère et demi-sœur, père et fille et autres encore plus monstrueux, tels que les actes contre nature qui se pratiquent de nos jours et qui inquiètent au plus haut point la société. Rapporté par nos précédentes éditions, les affaires de viols et d’attentat à la pudeur, sont devenus monnaie courante, et la dernière affaire en date jugé par le tribunal criminel de Mostaganem, met en lumière l’horreur des actes commis, du fait qu’une condamnation de 10 années de prison pour avoir attenté à la pudeur de son neveu a été prononcée contre l’oncle indélicat. Une autre affaire jugée fait état d’une condamnation de 3 ans de prison ferme pour viol envers sa demi-sœur, pour ne citer que ces deux cas, parmi tant d’autres. Ces dernières années, les affaires de viol, ne cessent de prendre de l’ampleur au vu des condamnations qui défrayent la chronique tous les jours que Dieu fait. Certains spécialistes, mettent en cause, les psychotropes, l’argent, l’état mental des maniaques et l’alcool. La conscience humaine et la sagesse ne peuvent concevoir de tels actes que l’Islam réprouve. Le nombre de viols commis et qui est appelé à être jugé par le tribunal criminel de Mostaganem met en demeure la société Mostaganémoise devant un tel fléau qui a tendance à se propager et à gangréner la société entrainant son disloquement de par toute la laideur de l’acte, pour être combattu et banni de nos mœurs à tout jamais.

B.Haroun
Mercredi 20 Juillet 2011 - 10:27
Lu 1475 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+