REFLEXION

VILLAGE AGRICOLE ‘’NOUARI HAMOU’’ A MASCARA : Quel devenir pour les habitants du bidonville ?

Un nombre important d’habitants résident dans des logis de fortune bâtis illicitement à quelques centaines de mètres du village agricole Nouari Hamou au bas de la cité de la gare.



Un lieu où l’on peut trouver toutes sortes de maladies et de microbes provenant du ravin où stagnent les eaux usées provenant de ces habitations qui se mélangent aux eaux pluviales. Les habitants de ces lieux sont originaires de la wilaya de Chlef, Tiaret, seules 13 familles sont originaires de la wilaya de Mascara venant des communes de Nesmoth, Sidi Boussaid et Senaissa. Les derniers cités ont bénéficié à un certain moment d’une aide à l’habitat rural et furent orientés vers la daïra de Tizi qui devait leur octroyer un terrain pour construire, mais la daïra refusa et invite ces derniers à rejoindre leurs communes d’origines et depuis, ces messieurs détenaient les décisions de la FONAL sans avoir le terrain et n’ont jamais construit le logement qu’ils cherchaient. Ils vivent aujourd’hui le problème de leurs erreurs, ils sont là depuis plus de vingt ans, quel est leur devenir puisque ces lieux seront un jour appelés à être nettoyés de ces baraquements ? Senouci, l’un  d’entre eux dit « Les responsables concernés doivent  ouvrir une enquête pour envoyer chacun dans sa wilaya d’origine et trouver une solution pour ceux de la wilaya de Mascara qui n’ont pas où aller. ».

B. Boufaden
Vendredi 11 Décembre 2015 - 16:23
Lu 65 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+