REFLEXION

VERITABLE CASSE TETE CHINOIS A MOSTAGANEM : Les embouteillages paralysent la RN11 ''Est ''

Le trajet est devenu très éprouvant. On peut passer plusieurs heures sur la RN 11 desservant le Dahra est de Mostaganem pour se rendre au centre-ville ou autres plages de la région. La situation est vraiment intenable », déplore un automobiliste à son arrivée à la plage de Benabdelmalek Ramdane.



Effectivement, le trajet n'est pas une sinécure pour les automobilistes et les estivants qui veulent se rendre aux différentes plages du Dahra. Ces derniers se plaignent des sempiternels embouteillages que connaît ce tronçon routier reliant Mostaganem à Sidi Lakhdar. 3 heures, parfois plus, pour une distance de moins de 50 km, cela rend indubitablement le quotidien des passagers infernal dans la mesure où la situation est similaire tout au long de la journée et plus particulièrement le soir au moment du retour des plagistes. Dès la sortie de la ville de Mostaganem vers le Dahra, la circulation est déjà insupportable. Parfois au niveau des barrages sécuritaires sur la route, on est souvent soumis à des attentes interminables», s'emporte un automobiliste. Cet état de fait n'épargne personne, d'autant plus que la circulation ne redevient fluide qu'après une heure du matin ajoute notre interlocuteur. D’ailleurs plusieurs citoyens ont raté des rendez-vous importants pour des raisons d'embouteillage sur cette  RN1. « Emprunter ce tronçon routier est un véritable casse-tête chinois»  diront d'autres. Dès les premières heures de la matinée, la route est envahie de véhicules en tout genre : voitures, fourgons, camions, semi-remorques. Les bouchons s'étalent, dans certains cas, sur  plusieurs kilomètres où les véhicules avancent lentement. Outre les barrages de contrôle dressés par les services de sécurité, les travaux d'entretien de la route à certains endroits pénalisent grandement les passagers. Les files interminables de véhicules et la cacophonie des klaxons caractérisent ce point noir tout au long de la semaine. Seule la réalisation d'une double voie  reliant Sidi Lakhdar et Mostaganem désengorgerait la route. En attendant ce projet, le calvaire des voyageurs perdure.

Hagani
Lundi 11 Août 2014 - 18:50
Lu 262 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+