REFLEXION

VENTE ILLICITE DE LOGEMENTS SOCIAUX A ACHAACHA : Les habitants demandent une commission d’enquête

Très affectés et exaspérés par certains dépassements et malversations, engendrant des préjudices moraux et fraudes financières au détriment des citoyens et de l’Etat et profitant à certaines personnes, les habitants de la daïra d’Achaacha ont profité de la visite du wali de Mostaganem à la région pour exprimer leur mécontentement et leur refus du phénomène préoccupant de la vente illicite des logements sociaux de type locatif.



C’est dans ce contexte, que cette catégorie qui se sent lésée et marginalisée demande  la constitution d’une commission d’enquête pour déterminer les responsabilités. Afin  de lutter contre ce phénomène, ils suggèrent à ce qu’un recensement soit effectué pour dégager le nombre de logements revendus et procéder par la suite à la redistribution de ces habitations par ordre de priorité aux plus méritants et qui remplissent les conditions d’ouverture de droit. Ces citoyens ne cachant pas leur colère, sollicitent des poursuites judiciaires à l’encontre des réfractaires et des fraudeurs. La daïra d’Achaacha étant une région qui dispose d’un littoral touristique  qui stimule les estivants de toutes les régions du pays à venir passer leurs vacances pour profiter de ses belles plages mérite plus d’attention de la part des autorités, et c’est pour ces raisons que la demande d’hébergement ayant connu une croissance incroyable, que les bénéficiaires de ce type de logements ont profité de l’occasion pour les revendre à des prix dépassant les 200 millions de centimes. Devant cet état de fait, et le comportement incivique de certaines personnes, l’OPGI en tant que propriétaire est en droit d’appliquer des mesures conformément à la loi et aux statuts régissant l’Office et engager des poursuites judiciaires à l’encontre des fraudeurs. La lutte contre un tel phénomène devient indispensable, car  au moment où des centaines de familles attendent avec impatience un logement depuis des décennies pour réaliser leur rêve, voilà que des profiteurs malveillants font tout pour le briser. Pour une transparence et beaucoup plus de démocratie des associations sollicitent la présence des femmes dans les commissions de distribution de logements pour éliminer toute discrimination, et  permettre à celles-ci  d’obtenir elles aussi des logements.

Hadjoudj
Dimanche 8 Décembre 2013 - 17:46
Lu 264 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+