REFLEXION

VENTE ILLEGALE DE COMPRIMES PSYCHOTROPES : Un médecin serait à la tête d’un réseau



Une source d’information digne de foi, fait état de l’existence d’un réseau de commercialisation illégale de comprimés psychotropes à Mostaganem. La source rapporte qu’un certain médecin, psychiatre de son état, avec la complicité d’un citoyen repris de justice, s’adonnent à la commercialisation illégale de comprimés psychotropes au niveau centre ville à la rue de Lion. Comment précèdent-ils ? Le médecin, selon toujours la source, prescrirait des médicaments relevant de la psychiatrie au nom de son complice, ce dernier irait s’approvisionner de plusieurs boîtes de comprimés psychotropes auprès d’une pharmacie implantée à Relizane. Le complice, repris de justice et chômeur, fait partie aussi d’un réseau composé de plusieurs individus, opérant à Mostaganem et à Relizane. Ce réseau s’est spécialisé dans la commercialisation de la drogue et des psychotropes tels Voltarène et Tranxène. A noter que ces deux produits médicamenteux se font de plus en plus rares de nos jours au niveau des officines pharmaceutiques.

Hocine
Lundi 8 Février 2010 - 23:01
Lu 498 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+