REFLEXION

VENTE DE DJEZZY AUX RUSSES : L’Algérie veut conserver la majorité du capital



VENTE DE DJEZZY AUX RUSSES : L’Algérie veut conserver la majorité du capital
Les négociations entre le gouvernement algérien et le groupe russe Vimpelcom concernant l’opérateur Djezzy sont arrivées à un stade avancé et un accord est désormais plus que probable. Une source algérienne proche du dossier a indiqué, dimanche soir à TSA, que la décision de suspendre l’évaluation financière confiée au cabinet algérien Hadj Ali est une conséquence directe de cette avancée dans les négociations entre les Algériens et les Russes. « Le principe est acquis. La négociation portent uniquement sur les détails techniques », a affirmé notre source.Selon la même source, l’opérateur russe devra se contenter d’une participation de 49% dans Djezzy après la transaction entre Vimplecom et Naguib Sawiris. Les 51% restant iront aux Algériens via des structures publiques et privées. Les Algériens souhaitent en effet garder le contrôle de l’opérateur pour notamment décider de la future politique de distribution des dividendes. Alger ne veut pas non plus créer un précédent qui ouvrirait la voie à une contestation de la loi dite 51/49 par d’autres groupes étrangers. Ce choix ne semble pas poser problème pour Vimpelcom. En fait, « les Russes sont surtout intéressés par l’actif italien de Sawiris», explique notre source. En Italie, Naguib Sawiris est le propriétaire de l’opérateur mobile Wind. L’accord entre Naguib Sawiris et Vimplecom devrait intervenir dans le courant de la semaine, avant la visite, mercredi prochain à Alger du président russe Dimitri Medvedev.

Ismain
Mardi 5 Octobre 2010 - 00:01
Lu 623 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+