REFLEXION

Universite Abdelhamid Ibn Badis : Le 3ème colloque international sur le concept du nouveau média



L’université de Mostaganem « Abdelhamid Ben Badis » relevant du  département des sciences d’informations et de communication, a organisé, ce lundi 11 mars un colloque international sous le thème « les concepts des sciences d’informations et de communication sous l’émergence du nouveau média ». Un colloque axé sur le thème « le nouveau média et le monde arabe » qui a duré deux jours le 11 et 12 mars lors duquel des dizaines de conférences et débats ont été animés par des enseignants chercheurs, docteurs et spécialistes du domaine d’universités algériennes ; « Alger, Batna, Mostaganem, Sétif, Oran, Laghouat…etc.» ainsi que des professeurs et chercheurs d’universités internationales des Emirat arabe unis, Egypte, Palestine et Bahreïn. L’ouverture de ce colloque a été par une allocution aux invités présentée par le doyen et le chef du département de communication centrée sur la révolution de l’information qui  a émergé après la révolution agraire et industrielle complétant et effaçant ainsi les frontières du temps et d’espace. Par ailleurs, la suite du programme était par plusieurs professeurs et docteurs qui ont pris part à ce colloque à travers leurs débats qui portent chacune un intitulé spécifique, avec d’abord le professeur égyptien Mohamed Hassane le doyen de l’université 6 octobre avec « la problématique de la définition dans les sciences de communication.». Ensuite M. Nacir Boumaàli de l’université de Chardja qui s’est longuement expliqué que : « la science de communication est un champ qui regroupe différentes sciences ; la psychologie, les langues, les sciences humaines et même les mathématiques.». Quant au professeur Réda Amine de l’université de Bahreïn, ce dernier a souligné les différentes définitions du concept « nouveau média » à travers ; le réseau d’internet, électronique, du citoyen, de la société, des réseaux sociaux, le média populaire, du Moi, amateur et alternatif. Ce professeur a expliqué le processus de la démocratisation de la presse d’abord par l’invention de l’imprimerie jusqu’au  journal que nous connaissons aujourd’hui, et cela a déplacé le centre de l’information de l’Etat au peuple. En revanche le professeur algérien Mohamed Fateh de l’université de Laghouat a fourni aux présents des statistiques concernant les médias arabes avec un bouquet qui avoisine plus de 1900 chaines télévisées dont la plupart sont dédiées, comme il a souligné, aux loisirs qui trônent les autres intérêts. Or, 40 à 70% des programmes de ces chaines sont importés de l’Europe et/ou des Etats Unis d’Amérique. En outre « le concept de stratégie discursive en science d’information et de communication » était le thème du conférencier Abdelhak Bensebik professeur d’université à Mostaganem.   

Bouziane Kamel
Mardi 12 Mars 2013 - 09:07
Lu 303 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+