REFLEXION

Une victoire contre la haine



Une victoire contre la haine
La planète foot vient de sacrer un nouveau continent. Le football des terrains poussiéreux des faubourgs africains, celui des enfants virtuoses partis pour trouver une place dans les clubs européens ruisselant d’or, peut désormais arborer ses lettres de noblesse, la mondialisation du ballon rond parachève son œuvre. Durant un mois, une exceptionnelle communion va tisser des liens invisibles des écrans plats aux transistors de brousse, des Cafés des sports aux stades sud-africains. Il fait craquer quand il se reflète dans les yeux des mômes et s’unit dans l’amour du beau jeu, du geste pur qui transcende soudain un joueur comme les autres. Cette année, le pays hôte est un formidable symbole, celui du creuset brûlant où se mêlent les couleurs d’un peuple, celui d’une victoire contre la haine avec les mains tendues de Mandela, celui d’un pari sur l’avenir pour lequel on croise les doigts et ou chacun ou presque peut s’y retrouver. Il faut vous y faire, vous qui pestez contre les ballons ronds, les entraîneurs d’occasion et les commentaires d’après-matchs. Les balles seront de cuir, les cages voudront rester vides et les mathématiques adopteront la base 11.L’Afrique, après avoir fourni le terrain, brandira-t-elle la Coupe. Vous qui n’avez encore rien compris, enquêtez donc sur ce qui anime les passionnés du foot.

. .
Lundi 21 Juin 2010 - 11:10
Lu 339 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+