REFLEXION

Une policière et une femme de ménage placées en détention préventive à Oran



Le procureur de la République près le tribunal d'Oran a ordonné ce jeudi, la mise en détention préventive d'une policière et d'une femme de ménage en activité au CHU Oran, pour vol et escroquerie. La genèse de cette affaire remonte à la semaine dernière, quand la victime, une infirmière au sein du même hôpital, a déposé plainte auprès de la première Sûreté urbaine, sur une prétendue histoire de 12.000 dinars de son compte courant. Après enquête, les éléments des services de sécurité ont réussi à identifier les auteurs et le voleur du chèque.
                        

Medjadji. H
Dimanche 19 Mai 2013 - 11:16
Lu 438 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 26-03-2017.pdf
2.56 Mo - 25/03/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+