REFLEXION

Une policière et son mari condamnés à 18 mois de prison à Sidi Bel Abbès



Une policière et son mari condamnés à 18 mois de prison à Sidi Bel Abbès
Le tribunal correctionnel de Sidi Bel Abbès a condamné une policière et son époux employé dans une agence pour l’emploi des jeunes à une peine de 18 mois de prison ferme après avoir été reconnus coupables du délit d’escroquerie à l’encontre d’une femme habitant à Arzew dans la wilaya d’Oran. Il a été mentionné dans l’arrêt de renvoi que le mis en cause a soutiré de la femme une somme de 500 millions de centimes, une somme qui l’avait empruntée auprès de la victime. Le jour « J », le mis en cause a refusé de rembourser la somme à la victime, ce qui l’avait contraint d’aller déposer une plainte auprès des services de sécurité, d’où une enquête a été ouverte.  Mais à travers les différents stades de l’enquête, le mis en cause a complètement nié avoir emprunté le moindre sous de la victime. Son épouse la policière a également nié d’avoir été l’intermédiaire. Poussée à fonds, l’enquête a fait révéler l’existence d’un troisième témoin, qui n’est autre qu’un policier qui exerce à la sureté de daïra d’Arzew, et qui a affirmé que son confrère a reçu en sa présence le montant en question de la victime, emballé dans un sac en plastique. L’enquête a également révélé que le mis en cause est incriminé dans plusieurs affaires d’escroquerie envers des victimes parmi elles un médecin qui a été dépossédé de 180 millions de centimes pour le lancement d’un projet de clinique.                                   

Toufik
Lundi 16 Janvier 2012 - 11:10
Lu 505 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+