REFLEXION

Une nouvelle mariée égorgée par son mari à Sétif

Dans la journée d’avant-hier de bon matin il a été découvert le corps sans vie d’une jeune femme âgée de 24 ans abandonné sur la chaussée à proximité de la ville de « Amoucha » située à 20 kilomètres au nord du chef lieu de la wilaya de Sétif selon la source.



La dépouille de la victime a été retrouvée abandonnée sur la route nationale n° 9 reliant la ville de Sétif à Béjaia , la tête terriblement tranchée selon la même source. La victime répondant aux initiales de T.A  serait native de la daïra de ras el oued wilaya de Bordj Bouareridj. Au reçu de l’information, les éléments de la gendarmerie nationale se sont dépêchés sur les lieux du drame d’où une enquête a été ouverte pour  déterminer les causes exactes du crime. Quant à la dépouille mortelle a été transférée vers la morgue de l’hôpital universitaire « Saadna Abdenour » de Sétif. Selon la même source, l’inculpé pourrait etre que le mari de la victime qui après le drame, il s’est livré aux services de la gendarmerie nationale. La victime pourrait avoir subie des tortures avant son achèvement selon les traces constatées par les éléments de la protection civile. L’enquête en cours  déterminera sans doute le mobil ayant poussé à ce crime atroce qui a engendré un grand émoi au sein de la population de la région de « Amoucha » et plus exactement la ville de ras el Oued. Beaucoup d’interrogations ont entouré le mobil de ce crime d’autant plus que la victime venait juste de convoler en juste noces.               

Nadine
Mardi 19 Juin 2012 - 10:55
Lu 3500 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par Anissa le 11/07/2012 16:18
Cet homme est un lâche !

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+