REFLEXION

Une mère empêche son fils de commettre un attentat à la pudeur à Tiaret



L’honneur , tout l’honneur revient à la mère  du mis en cause qui aurait déployé beaucoup d’efforts  pour sauver une mineure de 17 ans des griffes de son fils G.B, mécanicien  résident à la cité « Aoued Baghdad » qui n’a pas vu mieux que de menacer la victime et l’emmener de force vers son domicile familial  et une fois à l’intérieur, la mineure a été sommée de satisfaire le plaisir de ce mécanicien  tantôt par l’intimidation et des fois par la violence. Cependant l’objectif de ce mis en cause a été mis en échec par le courage de la mère. Et l’information, tel un éclair , a fait le tour du voisinage pour arriver jusqu’aux oreilles des services de police judiciaire de la Sûreté de daïra de Sougueur  qui ont été aussi destinataires d’une plainte appuyée par un certificat médical définissant une incapacité déposée par les parents de la victime et c’est au tour du procureur de la République près le tribunal de Sougueur  qui a fait heurter le mis en cause aux preuves irréfutables le laissant pantois avec l’ordre de le placer  sous mandat de dépôt pour un grief légitime : Atteinte à la pudeur suivie de violences. Cela est arrivé à Sougueur en fin de week-end, apprend-on de source policière.

Abdelkader Berrebiha
Mardi 24 Juin 2014 - 11:07
Lu 1414 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+