REFLEXION

Une juge traite tous les algériens de menteurs



Une  juge traite tous les algériens de menteurs
Dans une audience publique au niveau du tribunal de première instance et répondant aux accusations portées contre lui pour diffamation, un citoyen jurait de tous les noms à la barre, devant la présidente d’audience que son accusateur qui n’est autre que le maire d’une commune relevant de la wilaya de Mostaganem, lui avait demandé la somme de 50 millions de centimes dans le projet dont il était désigné par la commission d’ouverture des plis pour sa réalisation, ne lui soit pas avalisé. La présidente d’audience le coupa court : « Taisez-vous ! Vous les algériens, si vous me jureriez auprès du mur de la Qaâba (Lieu Saint de la Mecque), je ne vous croirais pas ». Voilà de quoi sont traités les algériens dans un tribunal algérien de surcroît, voilà comment un justiciable est-il traité ? Alors comment peut-on faire confiance à la justice, si celle-ci n’était pas censée rendre justement justice en respectant les justiciables qui sont des citoyens algériens. On est loin trop loin. Sans commentaire… !

. .
Samedi 8 Mai 2010 - 10:36
Lu 557 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+