REFLEXION

Une jeune femme retrouvée violée et égorgée à Oran



Une jeune femme de 22 ans a été, il y a 03 jours, retrouvée violée et égorgée au niveau de la commune de Oued Tlélat, apprend-on de sources officielles relevant de l’Etablissement Hospitalo-universitaire (EHU) 1er novembre, de l’USTO. En effet, et d’après notre même interlocuteur, il s’agit d’une jeune femme qui avait disparu il y a de cela 04 jours, avant la découverte de son cadavre, dans  le domicile parental situé au niveau de la commune d’Aïn El Turck. Ses parents ont signalé la disparition de leur fille, et  les services de l’ordre (policiers et gendarmes) ont entamé leurs recherches et avaient ouvert une enquête pour retrouver la jeune femme. Mais malheureusement pour elle, elle ne sera pas retrouvée vivante, sachant que son cadavre a été découvert dans un endroit isolé de la commune d’Oued Tlélat, près d’une ferme. Alertés, les services de la gendarmerie nationale du chef lieu se sont déplacés sur les lieux de la macabre découverte, et ont, à leur tour, alertés le médecin légiste et les ambulanciers de l’EHU, qui se sont déplacés sur la scène du crime. Le  médecin légiste ne pourra que constater la mort de la jeune femme depuis plusieurs jours, vu l’état de décomposition du corps. La dépouille sera donc acheminée vers la morgue de l’EHU pour pratiquer une autopsie. Le rapport du médecin légiste indiquera que la jeune femme a été, avant d’être tuée, ligotée et violée par plusieurs personnes. L’enquête est ouverte pour retrouver les auteurs de cet acte inhumain.     

A.Yzidi
Mardi 19 Juin 2012 - 10:54
Lu 704 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+