REFLEXION

Une grève de la faim avortée suite à l’intervention du Wali de Tiaret ?



Avant-hier matin, mardi 10 Avril 2012, aux environs de 9h, deux personnes en l’occurrence M.Askouri Saâd, chef de service et M.Hamdani H’mida, chauffeur au sein de L’E.T.T (Entreprise de transport de Tiaret), ont observé une grève de la faim, en accrochant une banderole au mur de l’enceinte de la direction des transports sur laquelle on pouvait lire « Non à la hogra et à la marginalisation avec un tableau sur lequel était affiché les jugements de réintégration, et une heure après, l’un d’eux, en l’occurrence  M. Askouri Saâd, a été sollicité à rejoindre le cabinet de M. le wali qui aurait dépêché une voiture   tout en soulignant que sur les lieux d’observation de grève, un policier a contraint l’autre gréviste à « déménager » puisque le problème a été solutionné et joint par téléphone, le directeur des transports nous a officiellement déclaré que M.Askouri Saâd a accepté de rejoindre son poste en tant que contrôleur et l’autre gréviste est en attente d’un verdict final de la justice. Par ailleurs, plusieurs milieux observateurs se sont interrogés sur cette grève qui a duré deux heures seulement et a été avortée par M. le wali ….. Un geste à encourager tant que Tiaret est au bord du cratère.

Abdelkader Berrebiha
Jeudi 12 Avril 2012 - 13:25
Lu 226 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+