REFLEXION

Une famille de non-voyants interpelle le wali



Une famille de non-voyants interpelle le wali
Dans le douar de Nekakaa (Mansourah), le wali a été interpellé par le fils de la famille des « Brahimi », qui sont tous non-voyants et qui demandent un logement et un travail pour certains membres de la famille, sachant qu’ils sont tous au chômage. Cette famille ne demande qu’à vivre dans des conditions plus décentes. Pourtant le droit au logement et le droit au travail sont garantis par la constitution et d’un point de vue humain, ces gens sont prioritaires. Dans la même localité, les jeunes interpellent le wali et demandent un stade et des aires de sports, le projet matico c’est pour tous ou non ?

. .
Samedi 6 Novembre 2010 - 00:01
Lu 355 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+