REFLEXION

Une famille de 12 personnes en quête d’un gîte à Mascara



La famille Kerrour Abdelkader est composée de 12 personnes dont une veuve et un enfant à charge, le père journalier a quitté la commune Mecheraa Sfa dans la wilaya de Tiaret il y a vingt ans de cela pour venir s’installer dans la commune de Tighennif, mais en se baladant d’une ferme à l’autre. La dernière en date fut vendue à son insu  à un industriel qui vient de lui adresser un ultimatum de quitter les lieux, « sinon, lui dit-il, je verserai 60 millions pour te mettre dehors ».  Quel terme emploient nos industriels au lieu de lui dire « j’essaierai de t’aider à trouver un endroit pour abriter tes enfants ». Où peut-il amener sa progéniture composée en majorité de filles ? Ce père de famille qui vit dans le cercle des requins  voit déjà  que ses filles font l’objet d’enchères devant ses yeux. Ces derniers jours il a même fait l’objet d’une agression.  En effet, au moment où il emprunte la piste qui le mène chez lui, il reçoit une pierre en pleine figure heureusement que touché à la joue sans gravité. Abdelkader souhaite qu’on lui attribue une aide rurale qui lui permet de  se sédentariser avec ses enfants et leur garantir une scolarité permanente comme leur collègue. Cette famille a passé 20 ans de son existence à se balader entre les fermes et ce sont les enfants qui demeurent pénalisés.            

B. Boufaden
Mardi 17 Juin 2014 - 10:51
Lu 135 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+