REFLEXION

Une dépouille “oubliée” dans un service durant presque 24 heures au CHU de Sidi Bel Abbès

La prise en charge des malades au sein des infrastructures de santé de la wilaya de Sidi Bel Abbés est devenue ces derniers temps un fardeau pour les opérateurs de la santé publique. On justifie cette décadence de la prestation vécue par les malades au sein du CHU de Sidi Bel Abbés, notamment, par une crise nationale de la santé. Si les vivants souffrent en tenant leur mal en patience, les morts n’ont plus le droit au respect au CHU de Sidi Bel Abbés.



Une dépouille “oubliée” dans un service durant presque 24 heures au CHU de Sidi Bel Abbès
En effet, la dépouille d’une femme décédée au service de l’hémato du CHU de Sidi Bel Abbés est restée presque 24 heures au milieu des malades a-t-on appris de source hospitalière. malgré l’alerte donnée par la famille de la défunte et les proches des malades sur le risque de décomposition du cadavre notamment en cette période de grande canicule le personnel médical et para médical de service dans ce pavillon est resté de marbre sous prétexte que les 8 casiers de la morgue étaient occupés et il fallait attendre l’évacuation d’un cadavre pour procéder à son remplacement dans le casier. La mort de cette femme au service de l’hémato a été constatée selon nos sources le vendredi aux environs de 17 heures et la dépouille a été levée le samedi aux environs de midi suite à une intervention du directeur général qui a son tour a été alerté par la presse. Autrement attestent des témoins le cadavre serait resté encore plus longtemps face à l’insouciance des responsables chargés de la garde médicale puisque ce scandale a eu lieu le week end et durant ce moment de congé hebdomadaire tout s’arrête au CHU de Sidi Bel Abbés même les morts doivent différer leurs moments de décès pour ne pas déranger le personnel et les responsables de l’hôpital. Le DG du  que nous avons contacté a reconnu la défaillance du personnel médical car a il précisé un cadavre ne peut rester plus de 2 heures dans un service. En effet a-t-il signalé les casiers de la morgue étaient occupés mais ce n’est en aucun cas une raison pour laisser une dépouille dans un service au milieu des malades tout ce temps. Une enquête sera ouverte pour délimiter les responsabilités avant de prononcer les sanctions qui s’imposent.

D M
Dimanche 22 Juillet 2012 - 00:12
Lu 447 fois
RÉGION
               Partager Partager


1.Posté par Anissa le 22/07/2012 09:38
C'est triste !!

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+