REFLEXION

Une crèche dans la boue à Mascara



Les locaux nouvellement construits à la hâte et qui furent affectés pour abriter une crèche pour enfants se trouve à l'écart, cachée au milieu de vieilles bâtisses qui demeurent à l'abandon, c'est-à-dire servant de fief pour les délinquants, certains de ces lieux servent de beuverie, alors que les chérubins rodent dans les parages exposés continuellement ainsi que leurs éducatrices à un danger permanent d'agression. D'autre part, la crèche se trouve dans un milieu boueux, d'ailleurs durant les journées pluvieuses l'accès demeure carrément impossible, les enfants avec leurs parents doivent faire le tour pour entrer du côté du jardin de l'ex C.E.A. et doivent transiter par des voies de fortune entourées de fosses pleines d'eau qui peuvent engloutir un enfant et tout juste à côté se trouve un trou béant d’une profondeur de deux mètres. A-t-on vraiment pensé au danger que courent ces gamins innocents? Un citoyen et par acte de civisme cherche comment faire disparaître ce trou et dit "si la structure n'est pas encore prête pourquoi l'ouvrir en  exposant les petits au danger ? Les responsables locaux doivent assumer leurs responsabilités avant qu'un drame  ne se produit sur les lieux.                           

B.Boufaden
Mercredi 30 Novembre 2011 - 11:17
Lu 412 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+