REFLEXION

Une cité de 3500 logements pour les mal-logés du quartier d’EL HAMRI

Un data-show a été présenté à Oran, et qui met en filigrane tous les éléments moteurs liés à la bonne gouvernance, laquelle repose sur trois principes: la participation des citoyens, la démocratie participative et le partenariat. «L’effort d’investissement du programme 2010-2014 doit trouver son essence dans la créativité et cela existe dans la wilaya d’Oran», a déclaré le wali d’Oran, Abdelmalek Boudiaf, qui présidait cette rencontre a longuement insisté sur la nécessité de poursuivre l’effort du développement durable de la wilaya d’Oran.



Une cité de 3500 logements pour les mal-logés du quartier d’EL HAMRI
Un exposé exhaustif a été présenté par le DPAT sur le programme de développement de la wilaya dont l’objectif est de « moderniser Oran et l’ériger en tant que véritable métropole». Pour les dix derniers mois du Plan d’action « réaliste » tracé par la wilaya, la mise à niveau a atteint un niveau appréciable grâce «à la méthode des briefings et la réorganisation des services de la commune», note d’emblée le rapport de la DPAT. Oran classée 13e au rang national a enregistré un taux de raccordement en termes d’assainissement de 86% en 2010. Des opérations de mise à niveau ont donc été lancées dans le groupement d’Oran et d’autres localités (Bouamama, Bouyakor, Nedjma, etc). 10.000 fosses septiques ont été éradiquées sur les 38.000 recensées alors que 10.000 autres fosses le seront d’ici fin 2011. Oran est au 20e rang à l’échelle nationale et le taux de raccordement en eau potable est de 85% en 2010. Les actions, 14 localités ont été raccordées au MAO. La dotation journalière est passée de 185 litres par jour par habitant en 2010 à 220 litres par jour, par habitant en 2011. La distribution H24 est passée de 67% en 2010 à 74% en août 2011. A propos du programme de réhabilitation, sur 600 immeubles concernés (3.500 logements), 104 immeubles sont en voie de réception. 366 autres immeubles (6.607 logements) ont été lancés outre le programme Fonal qui touche 23 cités. La bonne nouvelle est l’annonce par le wali de l’aménagement d’une nouvelle cité de 3.500 logements pour les habitants du vieux quartier d’El Hamri : «J’ai trouvé 2.300 citoyens qui nécessitent d’être relogés, en plus de squatters, des locataires, de sous locataires et même des propriétaires qui vont être relogés. Tout ce beau monde trouvera son compte et l’Etat va ainsi pouvoir récupérer un terrain sur le foncier et un titre d’expropriation sera établi», a souligné le wali. Pour les projets de 2012, l’on note, entre autres, un High parc, la future Ville nouvelle, un port sec, la plate-forme logistique multimodale d’Oran et un opéra de 2.500 places. Soit en tout 10 projets pour un montant de 17 milliards de dinars. En termes de PCD, sur 445 opérations inscrites pour un montant de 6,4 milliards de dinars, 90 opérations sont achevées, 186 sont en voie de l’être et 140 autres non lancées jusqu’à mai 2011. En matière d’habitat, les prévisions de réception à 2013 font ressortir un global de 33.284 logements sociaux dont au moins 11.600 unités destinées au RHP, résorption de l'habitat précaire.

Ramzy H
Dimanche 2 Octobre 2011 - 22:53
Lu 525 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+