REFLEXION

Une centaine de militants refuse le nouveau mouhafadh

La maison de Saadani brûle à Relizane

A l'heure où le parti politique, le FLN, s’efforce à unir ses rangs pour faire face aux pro-Belkhadem qui ont fait passer ‘’le mot’’ dans les coulisses pour chahuter le prochain congrès, un automne chaud s’annonce à la maison de Saadani à Relizane , comme pour souligner l’existence d’un profond malaise politique ou peut-être même d’un blocage qui cache encore le visage de l’ancien secrétaire général du parti , déchu par le président de la République. Il règne autour du FLN de Relizane un flou qui inquiète plusieurs élus nationaux, locaux, cadres et militants.



Selon certains cadres du parti à Relizane, le secrétaire général du parti FLN est complètement coupé de la réalité, n’a aucune conscience de la crise politique et la montée de la tension qui préoccupe les militants du parti et il n’a jamais cherché à y faire face. Cette déconnexion qui suscite la colère de nombreux cadres du vieux parti de la wilaya de Relizane a été bien traduite par la destitution du mouhafadh du parti FLN de Relizane, un bulldozer en politique , qui a annoncé la victoire du président  Bouteflika à l’élection présidentielle avec 76% des voix. Avec cette victoire, Relizane se hisse à la première place du classement nationale en obtenant un taux de 80%. La blague en guise de remerciements, il fut écarté par Amar Saidani. Par cette décision,Amar Saadani a  approfondi davantage le fossé entre les militants et la direction du parti, et il a offert la tête de l’ancien mouhafadh aux pro-Benflis, qui se sont bien amusés, comme ils s’amusent actuellement dans les coulisses du siège du parti à Relizane.
En effet, près d’une centaine de militants du parti Front de Libération Nationale à Relizane regrettent, dans un communiqué rendu public, le pourrissement  de la crise au sein du parti à Relizane, après le limogeage du Mouhafedh, M. Azzi Hadj M’hamed. Les gens qui ont milité avec ce dernier, dise le communiqué, sont vraiment déçus par cette décision qui leur a causé un préjudice moral. En effet, un climat de déception généralisée règnerait dans la maison FLN à Relizane puisque les personnes qui ont pris les destinées du parti à Relizane sont pointés du doigt après leur participation ‘’active’’  à la campagne électorale du candidat Ali Benflis.  Les rédacteurs du communiqué se sont interrogés sur le fait d’exclure un  fervent militant qui n’a cessé depuis 15 ans de soutenir le Président de la République et particulièrement durant la dernière campagne électorale de la présidentielle du 17 avril dernier. En outre, les militants signataires du communiqué soulignent la nécessité  de respecter les statuts du parti, notamment l’article 27 qui stipule que tout adhérent qui active contre les listes du parti sera automatiquement exclu du parti. ‘’Alors qu’en est-il, exactement, de cette personne qui été désignée à la tête de la mouhafadha ?’’, se sont-ils,encore, interrogés. A cet effet, selon le communiqué, les militants n’acceptent pas la manière avec laquelle M. Azzi Hadj M’hamed a été remercié et qui, selon eux, n’a rien de réconfortant. De ce fait, les contestataires réaffirment que personne n’a le droit de salir l’image du FLN qui reste la locomotive sur laquelle   peut compter le Président  Bouteflika. Ils insistent, dans ce contexte, sur le respect des droits politiques et moraux des militants, restés fidèles à ligne du parti et à ses principes et ils n’acceptent pas qu’ils soient marginalisés après tant d’efforts consentis au niveau de leur wilaya pour permettre au Président de réaliser son meilleur score. Aussi, ils condamnent, fermement, toutes allégations émises à leur encontre par le désigné à la tête de la Mouhafadhaqui aurait, intentionnellement, dirigé avec l’aide ‘’d’intrus’’ au parti, une campagne de dénigrement visant leur réputation de fervents militants du FLN. Avant de conclure, les militants contestataires appellent, implicitement,  le nouveau mouhafedh et ses adjoints à cesser de porter des accusations ‘’imaginaires’’ à l’encontre des vrais militants du FLN à Relizane. Enfin, conclut le communiqué, ‘’nous apprécions toutes initiatives du Président de la République et ses décisions, quelle que soit leur nature : économique, politique...etc. ‘’, ont affirmé ces militants du FLN de Relizane.

Riad
Mardi 9 Septembre 2014 - 13:50
Lu 485 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+