REFLEXION

Une centaine d’habitants protestent contre leurs mauvaises conditions de vie à Sidi bel Abbès



Plus d’une centaine d’habitants des logements précaires du quartier « sidi Amar », situé dans la ville de Sidi bel Abbès, sont descendus dans la rue avant-hier, mardi 29 novembre, dans la matinée et fermé le boulevard Guermouche Mohamed, à proximité de la cité « Serna » durant 2 heures, pour crier haut et fort, les mauvaises conditions de vie qu’ils endurent avec leurs progénitures. Dans ce point névralgique de la ville, représentant l’axe routier Sidi bel Abbès-Oran, la circulation a été perturbée, et les automobilistes ont du faire un détour pour continuer leur route. Sur place, un jeune rencontré nous a fait savoir que  la liste compte 120 bénéficiaires, mais on attend toujours. A ce propos, le chef de daïra accompagné du président d’APC se sont rendus sur les lieux et leur ont promis, que les logements seront livrés en temps opportun et c’est une question de temps, il faut patienter. Convaincus des négociations, les protestataires se sont dispersés dans le calme.                                                  

DAOUADJI M.
Jeudi 1 Décembre 2011 - 09:43
Lu 405 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+