REFLEXION

Une carte unique pour recenser les chômeurs sera mise en œuvre

Dans le cadre de l’amélioration du service public, le Ministre du Travail de l’Emploi et de la Sécurité Sociale Monsieur Mohamed El Ghazi, a dévoilé ce mardi un projet de ‘’Carte Unique Nationale de l’emploi’’ en cours d’étude à l’instar de la Carte Nationale du Logement. Cette nouvelle carte nationale permettra selon le Ministre de recenser le nombre exact de chômeurs et d’encadre ainsi les opérations de recrutement et d’embauche afin de mieux appliquer la règle d’égalité de chances pour tous les demandeurs d’emploi.



Monsieur Mohamed El Ghazi a indiqué que l’intérêt de ce projet novateur dans notre pays est qu’il rendra plus visible le marché de l’emploi et encadrera plus efficacement les demandes exprimées tout en réduisant au maximum les abus et fraudes constatées lors de l’occupation des poste d’emploi, car comme il a affirmé, de nombreuses personnes occupent plusieurs poste en même temps ce qui est condamnable par la loi. La même source insista par ailleurs, sur le fait que l’éradication du chômage n’est pas le seul apanage de l’administration qui se retrouve saturée d’employés, mais la problématique de la bataille de l’emploi nécessite une approche économique basée sur le développement de l'économie nationale, en soulignant en matière d'emploi et de l'intégration, que pas moins de 25.000 jeunes ayant bénéficié du dispositif d’aide à l’insertion professionnelle ont été titularisés récemment dans des postes vacants au niveau de différentes administrations du pays. Il a souligné également que le gouvernement a recensé depuis le début de l’année, un total de 43.000 postes vacants au sein des administrations publiques à travers l'ensemble du  territoire national, qui seront pourvus par les jeunes au fur et a mesure, tout en procurant plus de facilité dans la médiation entre l’employeur et le chômeur, et ce avec plus de transparence et célérité dans le traitement des dossiers d’installation des demandeurs d’emploi. À ce sujet, il a ajouté que cette opération va se poursuivre  pour favoriser le recrutement du plus grand nombre possible de jeunes à chaque fois que d'autres postes vacants d'emploi sont enregistrés.  Ces mesures viennent à temps apaiser la colère de centaines de jeunes recrutés depuis des années au sein des dispositifs d'aide à l'insertion professionnelle et mettre un terme à leur inquiétude sur leur avenir professionnel qui demeurait sans solution. Dans ce même contexte, l’on apprend que le gouvernement met comme priorité l’emploi des jeunes du Sud dans les entreprises se trouvant sur place et dans les Hauts Plateaux également, dont le nombre a atteint en 2013 huit mille (8000) jeunes recrutés dans les régions méridionales de l’Algérie. D’ailleurs, nous avons appris également que le Directeur de l’Agence Nationale de l’Emploi sera envoyé en mission dans la wilaya d’Ouargla en vue de s’enquérir de la situation de l’emploi là-bas et de récolter les informations utiles pour l’amélioration de l’accès aux poste d’emploi, a-t-on précisé.

L.AMMAR
Jeudi 15 Mai 2014 - 09:59
Lu 130 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+