REFLEXION

Une bande de malfaiteurs sème la terreur au quarier Plateau Marine

Se servant des adolescents comme appât, des voyous s’attaquent aux voitures, camions et bus et surtout ceux qui s’arrêtent devant les poissonniers, qui se font délester de tous leurs biens, au niveau du quartier plateau (Marine).



a plupart de ces bandits de grand chemin, sont des bénéficiaires de la grâce présidentielle, ils sont à peu près une vingtaine de différents âges, qui ont pour « Caid » un repris de justice notoire. Ils commencent à se manifester après avoir rompu le jeûne de ce mois sacré de Ramadhan, à leur façon et sous l’emprise de la drogue, cette horde sauvage fonce sur tout ce qui bouge, après le caillassage des adolescents, malheurs à ceux qui s’arrêtent pour les punir, la horde sauvage est sur le qui vive, armés jusqu’aux dents (Epées, sabres, bouchias, serpettes, bombes  lacrymogènes). Les agressions se font par groupe de 5 à 6 voyous, au niveau de la rue Benhadou, d’autres sur la route du port à proximité des ralentisseurs, ils ont des guetteurs qui ne laissent rien au hasard, dès qu’il y a une descente de police ou autre, c’est par les téléphones portables qu’ils alertent leurs acolytes, qui prennent la fuite souvent vers les baraquements, du côté de l’Oued et au niveau du « Sedde » menant vers la Zaouia (Carrière) et s’évaporent dans la nature, car c’est leur territoire et il connaissent bien les lieux. Un citoyen habitant ce quartier « Plateau Marine » nous dira, « Il n’y a pas longtemps notre quartier qui est très surpeuplé, et très accueillant, où le commerce battait son plein, les citoyens vaquaient et vadrouillaient en toute tranquillité, alors que vient cette graine de violence, semer la terreur et la frayeur, créant un climat d’insécurité ». Les citoyens qui vivent dans la peur et la crainte s’enferment à double tour chez eux, malgré ce mois sacré de Ramadhan et la saison estivale ». Les objets de valeurs provenant des vols et agressions sont remis à leur « Caid » qui à son tour les vend à un  receleur, repris de justice. Ils se connaissent bien ces bandits qui ne respectent rien, ce quartier plateau (Marine) est devenu leur priorité privée, cette mascarade va durer jusqu’à quand ?      

MAR
Jeudi 9 Août 2012 - 01:09
Lu 901 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par hadj le 09/08/2012 11:03
ou sont les pouvoirs publics ? ou es la police ? c'est quoi ce laxisme ?
Je lis votre journal au quotidien et je remarque que ce phénomène s'amplifie de jour en jour sans que personne ne bouge..
Est ce que c'est voulu tout ça ? ou est ce que l’État est devenu faible devant ces voyous ?..

2.Posté par freeman le 09/08/2012 16:32
le plus gros voyou c'est l'état par excelence;;

3.Posté par lerebelle le 09/08/2012 18:06
Salam, dans la police, il ya des hommes courageux et volontaires. Donner leur les moyens (voitures banalisées), ils peuvent éradiquer ce fléau social. Après résultat, pourquoi pas une promotion.

4.Posté par Abdel le 09/08/2012 19:06
En effet, A Mostaganem, ces bandes de voleurs sont pour la plupart des bandits de grand chemin, ils sont généralement des bénéficiaires de la grâce présidentielle, ils sont à peu près deux cents de différents âges.La solution est simple , le premier responsable de la police que nous respectons tous, peut renforcer les quartiers sensibles comme plateau marine(après le ftour), Tigdit entre 18h30
et 20h, Ain sefra, centre-ville, la gare routière toute la journée etc..., et le matin de bonne heure après El imsak, des équipes de police font des descentes à Matmar , kadddous meddah , plateau, la gare routière , car il ya d'autres bandes de 3à 4 qui se relaient pour agresser les paisibles citoyens algériens.En tant que citoyens , nous allons prochainement écrire une lettre ouverte au président de la république lui demandant de ne plus gracier les récidivistes avant le mois Ramadhan.Nous demanderons aux juges de sévir , de prononcer des peines longues, comme ça se fait dans les pays voisins, aux Etats-unis etc.

5.Posté par momo le 10/08/2012 21:45
c'est tres désolant vraiment,je dit rien c'est mieux ...........

6.Posté par benyekkou hadj tayeb le 24/08/2012 10:14
une présence policière ardente et continue dans ce quartier, même loin dans la nuit donnerait à penser aux plus récalcitrants d'entre eux, un résultat probant, des opérations ont été entamé il ya de cela quelques mois ont apporté leur fruits, des descentes dans des quartiers dit chauds à ORAN où des policiers à pieds ont pris possession des lieux jusqu'à tard dans la nuit dirigés par des commissaires ont permis plusieurs arrestations, des bandes de malfaiteurs sont tombées

7.Posté par yassine le 24/08/2012 16:43
Ce qu'il faut, ce n'ai pas de renforcer l'effectif de la police ou de la gendarmerie. C'est changé la loi qui protège les voyous, les voleurs, les violeurs et toute la merde.

Victime de tous ce qui peut nous arrive et nous restons figé devant une loi obscure et injuste (sous peine de protégé les droit de l'homme) et nous qui nous protège?

Il reste une chose à faire; ou l'état prend ces responsabilités envers le citoyen algérien en matière de sécurité, sinon nous serons obligés de fermer tous les tribunaux et feront la guerre à ces rebuts de la société.

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+