REFLEXION

Une bande de malfaiteurs démantelée et 3300 psychotropes saisis à Mostaganem



Une bande de malfaiteurs démantelée et 3300 psychotropes saisis à Mostaganem
Dans le cadre de la lutte contre le crime en milieu urbain, notamment le trafic de drogue et des psychotropes, des informations  sont parvenues à la brigade de lutte contre la drogue (BLCD) relevant de la sureté de wilaya, sur le dénommé B.S, âgé de 25 ans qui commercialisait les psychotropes en utilisant son véhicule de marque Maruti, après s’être approvisionné d’un pharmacien. Tout de suite, les éléments de cette dernière ont procédé à une opération de poursuite à l’encontre du suspect, et qui a duré  presque un mois. L’opération s’est soldée le 16.02.1013  par repérer la voiture en question au centre ville de Mostaganem, dont le propriétaire qui faisait  l’objet de recherche a refusé de s’arrêter en ignorant le feu rouge, et près du carrefour de la cité universitaire 1500 lits de filles, il a jeté un carton et a poursuivi son chemin vers « Soug Elil ». Le carton a été saisi, dans lequel il a été découvert une quantité de 3300 psychotropes. Pour arrêter le mis en cause et son complice qui était en sa compagnie, des unités de poursuite ont été composées afin de les chercher, où l’opération s’est soldée, la nuit du même jour par son arrestation, et il a été saisi de lui une somme d’argent en devises estimée à 17.000 Da, revenu de la vente de ces poisons, ainsi que son complice, Ch. A, âgé de 22 ans, qui a été arrêté,  et la voituré de marque Maruti a été saisie dont l’immatriculation fut enlevé pour faciliter leur fuite. Les  enquêtes dans cette affaire ont révélé la complicité du vendeur de la pharmacie qui distribuait les psychotropes sans tenir compte des conditions nécessaires comme les ordonnances délivrées par des médecins spécialistes et le registre afférant à chaque opération de vente de ce genre de médicament, ce dernier a été arrêté et  le propriétaire de la pharmacie fut convoqué pour enquête. Pour détention  et commercialisation de psychotropes,  les mis en cause ont été présentés par devant le procureur de la République.                     

D.H
Mardi 19 Février 2013 - 10:51
Lu 727 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+