REFLEXION

Une avocate agressée et délestée de sa chaine en or à Mostaganem



Une avocate agressée et délestée de sa chaine en or à Mostaganem
La recrudescence de la violence ne cesse de prendre de l’ampleur pour surgir au moindre recoin de la ville malgré le rebond et la vigilance des services de sécurité. Les voyous et les agresseurs ne reculent devant rien. Ils s’attaquent à tout ce qui bouge. Aucune personne n’est épargnée quelque soit son grade et quelque soit son statut. C’est dans ce contexte que le mercredi 9 décembre 2011, aux alentours de 14 heures de l’après midi, figurez-vous en plein jour, deux avocates ont été agressées par deux voyous en plein quartier de l’avenue Raynal, sur la rue en parallèle de l’école primaire « Ibn Zeydoune ». Il s’agit en effet de B.KH âgée de 30 ans, et CH.FZ, le même âge. Ces deux avocates de passage dans ce quartier non pas pour une promenade  piédestal, mais pour une visite auprès d’une famille afin de leur  présenter  des condoléances suite à la perte d’un des  leurs. De retour, quoique que vigilantes des temps qui courent, les deux voyous à bord d’une moto guettaient leurs victimes pour les agresser. Pour attirer les deux femmes, les deux assaillants stoppèrent le bruit assourdissant du moteur de la moto, pour donner l’apparence qu’ils sont partis. Mais hélas, le guet apens  était bien réussi et les deux avocates, bien rassurées du silence décident de quitter la famille mortuaire et prennent le chemin avec circonspection. Mais cela n’avait pas suffit à faire surgir les deux agresseurs qui s’acharnent avec force  sur  B.KH, tentent de déchiqueter son foulard et dès l’apparition de la chaine en or portée sur son coup, elle se fait extirpée. Une fois leur forfait accompli, ils prennent la fuite laissant la victime dans un état traumatisant, et remercie Dieu qu’elle s’en  est sortie indemne sans la moindre blessure. Mais au lendemain, de l’agression,  B.KH se trouvant en plein centre ville au carré, aperçut par coïncidence l’un des agresseurs, en l’occurrence le dénommé A.M âgé de 26 ans et originaire de Tlélat. La rage au cœur de vouloir faire payer le prix fort à cette racaille, fait appel aux policiers présents sur les lieux qui interviennent rapidement et arrêtèrent le mis en cause.        

MAR
Mardi 13 Décembre 2011 - 21:54
Lu 916 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+