REFLEXION

Un vent de folie



Il nous est déjà arrivé de voir des gens conduire en état d’ivresse, c’était avant le Ramadhan. Maintenant que les tavernes sont taries, nous sommes en droit de nous attendre à voir moins d’accidents. Or, il suffit de s’engager dans la circulation pour constater qu’un vent de folie à gagné bien des automobilistes. Comme quoi, ceux qui ont pris un verre de trop peuvent s’avérer moins dangereux étant donné leur nombre limité que tous ces « fangio » qui n’ont rien pris du tout et qui ne peuvent le supporter.

. .
Mardi 24 Août 2010 - 13:23
Lu 641 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+