REFLEXION

Un travail bâclé dans la ville de Tighennif



La ville de Tighennif connait, comme plusieurs autres villes de la wilaya de Mascara, un aménagement urbain, mais ce qui attire l’attention du citoyen c’est le travail bâclé que l’on peut constater à l’œil nu sur certaines artères de la ville. En effet, l’entreprise réalisatrice de ces travaux agit à sa guise sans le moindre contrôle des services concernés. Plusieurs rues sont arrosées de goudrons, un produit qui devait suivant les dires des connaisseurs être apposé quelques minutes seulement avant le bitume, ce qui se passe à Tighennif est tout à fait contraire aux règles des travaux, et puis les rues n’ont pas été nettoyées avant la mise en place du bitume. D’autre part, on remarque les fossés creusés par une entreprise qui devait procéder à l’installation de câble, ouverts depuis une semaine devant les enfants de la cité qui ne trouvent par où passer et juste à côté un tas de détritus provenant du décapage des rues exposés devant les habitants de la cité, et un matériel en panne qui traine parmi les ordures  alors que la cité elle-même vit au milieu des mauvaises herbes qui lui donnent l’image d’une cité à l’abandon. Les associations de quartier, les résidents et même les pseudos notables de la cité n’ont pas eu le culot d’initier une journée de volontariat pour se débarrasser de ces mauvaises herbes qui peuvent  être nuisibles pour leurs enfants, ces herbes peuvent abriter des reptiles ou tout autre rampant. Tout le monde n’attend que la mairie.            

B. Boufaden
Mercredi 23 Avril 2014 - 11:12
Lu 155 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+