REFLEXION

Un thé à 390 DA



Un thé à 390 DA
Devant effectuer une mission importante dans la capitale de l’Ouest, un employé d’une institution sis à Mostaganem, s’est vu dépenser 390 DA pour un simple et unique thé consommé dans un café ordinaire. Voici comment il s’est vu débourser la somme de 390 DA pour avoir un thé en attendant l’avivée de son collègue d’Oran avec lequel il avait rendez vous et qui devait le seconder dans son importante mission dans ladite ville. Du fait qu’il y réside, ce dernier était chargé par le responsable de l’institution d’entreprendre les démarches nécessaires pour faciliter le bon déroulement de la mission pour laquelle ils étaient mandatés. Arrivé sur le lieu du rendez vous fixé la veille, l’employé de Mostaganem s’est attablé à un café où il devait attendre l’arrivée de son collègue d’Oran. Pendant ce temps là, il a consommé un thé qui en réalité n’a coûté que 20 DA. Mais vu que la mission n’a pu être effectuée, le thé et revenu à 390 si on ajoutait les frais de transport aller-retour au prix de la consommation de la boisson.

. .
Mercredi 21 Avril 2010 - 10:12
Lu 375 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+